Déclaration de presse au siège du ministère de la santé – 2 juin