COP27: SAR la Princesse Lalla Hasnaa souligne l’engagement résolu du Maroc à soutenir l’action des trois Commissions Climat Africaines

COP27: SAR la Princesse Lalla Hasnaa souligne l’engagement résolu du Maroc à soutenir l’action des trois Commissions Climat Africaines

mercredi, 9 novembre, 2022 à 13:33

Charm el-Cheikh – Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, Ambassadeur de Bonne volonté de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, a souligné, mercredi à Charm el-Cheikh, l’engagement résolu du Royaume à soutenir l’action des trois Commissions Climat Africaines.

“Le Royaume du Maroc, en tant que pays partenaire fondateur, et surtout en tant que membre africain solidaire de la Région, est résolument engagé à contribuer à la réalisation des objectifs arrêtés à l’occasion du premier Sommet de Brazzaville et des actions concrètes préconisées depuis lors”, a affirmé SAR la Princesse Lalla Hasnaa qui présidait un Side Event organisé sous le thème “La Finance climat au centre de l’opérationnalisation de la Commission climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo”, dans le cadre de la 27ème Conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP27).

Son Altesse Royale a relevé, en ce sens, le fort engagement du Maroc, au plus haut niveau, pour accompagner le renforcement des deux autres Commissions Climat Africaines.

A cette occasion, SAR le Princesse Lalla Hasnaa a tenu à remercier les participants à cette réunion de haut niveau organisée à l’initiative de la République du Congo, qui préside la Commission Climat du Bassin du Congo, et du Royaume du Maroc, Partenaire Fondateur des trois Commissions Climat Africaines, soulignant que leur présence active à cette rencontre émane de leur “engagement à contribuer à la réussite de l’indispensable et vertueux projet qui nous réunit aujourd’hui”.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa a également souligné que dans la continuité de l’impulsion donnée par SM le Roi Mohammed VI, le Royaume poursuit un programme d’assistance technique destinée à soutenir la présidence de la Commission Climat du Bassin du Congo, notant que le Maroc accompagne ainsi le développement du Fonds Bleu (F2BC) et déploie son expertise en matière de lutte contre les changements climatiques, notamment à travers le Centre de Compétences Changement Climatique (4C Maroc).

Dans ce cadre, Son Altesse Royale a rappelé que la Région du Bassin du Congo constitue le second réservoir de carbone du monde, insistant que sa préservation constitue, dès lors, un défi mondial majeur et engage la responsabilité de toutes les Parties Prenantes.

A cet effet, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a mis l’accent sur la nécessité de fournir les moyens financiers et techniques, à même de contribuer à un modèle économique alliant durabilité et innovation, pour permettre aux populations concernées de devenir plus résilientes aux changements climatiques et, ce faisant, leur assurer une amélioration significative de leurs conditions de vie.

Son Altesse Royale a rappelé, en outre, la tenue en 2016 à Marrakech, à l’initiative de SM le Roi Mohammed VI, de la réunion des Chefs d’État et de gouvernement africains, au cours de laquelle ils ont décidé de prendre en main le destin du continent en matière de lutte contre le changement climatique.

La Présidence de la Commission Climat du Bassin du Congo a été alors confiée au Président de la République du Congo, M. Denis Sassou Nguesso, dont le leadership a permis de réaliser des avancées concrètes dans la mise en place de cette Commission et d’établir son instrument de financement, le Fonds Bleu, a soutenu SAR la Princesse Lalla Hasnaa, relevant que “l’Afrique peut se réjouir, aujourd’hui, d’avoir franchi des étapes tangibles”.

A ce titre, plus de 250 projets nationaux et sous-régionaux pertinents, qui participent d’une vision globale et d’une démarche cohérente, ont été minutieusement identifiés, fait observer Son Altesse Royale, soulignant néanmoins que malgré tous les efforts fournis, le financement de ce projet reste encore un défi majeur qui pénalise la démarche continentale.

C’est pourquoi la région du Bassin du Congo doit pouvoir compter sur l’ensemble des partenaires multilatéraux et bilatéraux du continent pour obtenir un soutien adéquat et bénéficier des mécanismes de financement climat, poursuit SAR la Princesse Lalla Hasnaa.

Dans le même ordre d’idées, Son Altesse Royale a souligné que cette réunion de haut niveau, qui se tient en marge de la 27 Conférence des Parties, organisée pour la seconde fois en terre africaine, démontre l’engagement de l’Afrique et sa volonté de rejoindre les efforts internationaux de lute contre le changement climatique, formulant l’espoir que cette réunion permettra à tous, et en particulier aux bailleurs de fonds institutionnels et privés, de prendre la pleine mesure des opportunités offertes par le Fonds Bleu du Bassin du Congo.

“Les impacts énergétiques, financiers et alimentaires de la crise mondialisée actuelle ne doivent, en aucun cas, détourner l’action des États et des Institutions internationales de l’impératif climatique et des engagements internationaux pris en la matière, notamment sur le plan financier. La crise climatique ne cesse de s’aggraver et ses manifestations deviennent de plus en plus dévastatrices et meurtrières”, a conclu Son Altesse Royale, insistant qu'”il est grand temps d’agir concrètement et efficacement”.

Lire aussi

La résolution du PE a fait fi des avancées et réformes politiques et juridiques au Maroc (universitaire)

jeudi, 26 janvier, 2023 à 21:44

La résolution du Parlement européen (PE) a fait fi des avancées et des réformes politiques et juridiques que le Maroc a connues avec la Constitution de 2011, a affirmé Younes Belfellah, professeur des relations internationales et de l’économie politique à l’Université Paris 8.

Le G77+Chine sous la présidence du Maroc : Une action coordonnée pour préserver les intérêts et promouvoir les aspirations

jeudi, 26 janvier, 2023 à 21:34

Le G77+Chine, dont le Maroc a assuré la présidence en 2022, a pris des mesures consensuelles pour préserver ses intérêts et promouvoir les aspirations partagées de ses membres.

Dakhla-Oued Eddahab, une destination d’investissement dans un contexte mondial marqué par la crise (M. Miyara)

jeudi, 26 janvier, 2023 à 21:27

La région de Dakhla-Oued Eddahab est devenue une destination d’investissement en quête d’opportunités économiques, sur fond d’un contexte mondial marqué par la crise, a indiqué, jeudi à Dakhla, le président de la Chambre des Conseillers, Naam Miyara.



MAP LIVE

M24TV

Les plus populaires


MAP NEWSLETTERS MAROC