La société argentine des écrivains salue la qualité littéraire et esthétique de l’”Anthologie des poètes argentins amis du Maroc”

La société argentine des écrivains salue la qualité littéraire et esthétique de l’”Anthologie des poètes argentins amis du Maroc”

samedi, 27 novembre, 2021 à 22:05

Buenos Aires – Le président de l’Association argentine des écrivains (SADE), M. Alejandro Vaccaro, a salué vendredi soir la sortie à Buenos Aires d’une anthologie inédite de « Poètes argentins amis du Maroc », qui vient raffermir les liens culturels entre le Maroc et l’Argentine.

Intervenant lors de la présentation de cette anthologie dans le siège de la SADE, M. Vaccaro a salué le caractère inédit de cette anthologie poétique qui allie « la qualité du contenu et l’esthétique du contenant ».

Devant un parterre de poètes et intellectuels argentins et étrangers, dont l’arrière-petit-fils du grand poète nicaraguayen Ruben Dario, M. Vaccaro, écrivain prolifique et spécialiste de Jorge Luis Borges, a livré par ailleurs ses réflexions sur la lecture, un processus complexe qui “fait apparaître le meilleur de l’être humain” qui sait être “un bon lecteur”.

Pour sa part, M. Fares Yassir, ambassadeur du Maroc en Argentine, s’est félicité que le siège de la prestigieuse Société argentine des écrivains abrite la présentation de cette anthologie des poètes amis du Maroc, ce qui ne manquera pas de lui conférer une meilleure diffusion dans les cercles intellectuels d’Argentine.

Évoquant le rôle de « la diplomatie culturelle » dans le rapprochement des peuples, le diplomate marocain a indiqué que ce livre « est né de la générosité d’un groupe d’écrivains argentins qui sont devenus par la même occasion des ambassadeurs culturels du Maroc ».

Grâce à cette générosité, l’anthologie des poètes argentins amis du Maroc s’est transformée en « pari gagnant » d’une diplomatie culturelle à l’œuvre pour faire rayonner le Maroc en Argentine et dans les pays de culture hispanique.

Le succès de ce livre est tel qu’une deuxième anthologie paraîtra prochainement pour répondre à la grande curiosité suscitée chez beaucoup de personnes par la première édition.

Le coordinateur de l’anthologie, le poète Emiliano Pintos, a expliqué de son côté le processus qui a mené à rassembler les poèmes d’une quarantaine poètes venus de plusieurs régions d’Argentine qui ont traité des thématiques liées au Maroc.

Ces poètes, de générations différentes, a ajouté M. Pintos, ont plongé dans les méandres de la culture marocaine et se sont empreints de sa gastronomie, de l’hospitalité de ses gens, de la multitude de ses paysages et de la singularité de son architecture.

La cérémonie de présentation de l’anthologie a été marquée par la lecture d’une dizaine de poèmes par leurs auteurs.

Etait également au menu de la présentation du livre un spectacle de Tango. Les présents se sont délectés, en deux temps, de cette expression savoureuse de la culture argentine.

A la fin de la cérémonie, la présidente de l’Ateneo des poètes Argentins (APA) et organisatrice de la présentation, M. Olga Beatriz Luna, a remis un diplôme honorifique, en guise de reconnaissance, à l’ambassadeur du Maroc, M. Fares Yassir, à l’occasion du 70ème anniversaire de cette importante association culturelle de renom.

Cette anthologie en format digest est le fruit d’un partenariat entre l’ambassade du Maroc et le groupe des Poètes argentins amis du Maroc (PAAM), dont les membres ont donné vie à cette initiative à travers « l’arôme de leurs mots, la couleur et le battement de leur culture, conjugués à l’émerveillement enfantin et pur envers le peuple étranger qu’il embrasse », écrit M. Fares Yassir dans la préface du livre.

L’anthologie englobe plus de 70 poèmes qui rendent un hommage rythmé à différentes facettes du Maroc, de sa culture (Zegel à Marruecos-Zegel au Maroc), ses traditions (Romance d’un mariage marocain-Romance d’un mariage marocain), son patrimoine (Sabiduria-Sagesse, Guedra), ses gens (A mis amigos marroquies-A mes amis marocains, Voy hacia ti hombre marroqui-Je viens vers toi homme marocain), ses paysages (Toubkal), ses villes (Casablanca, Laayoune, Marrakech, Chefchaouen), sa mystique (magica alfombra-tapis magique), son Sahara…etc.

L’ouvrage a été compilé par M. Yassir Fares et coordonné par M. Emiliano Pintos, écrivain et poète.

Mme Mariela Palermo, Professeur, écrivaine et poète, a assuré la compilation et la correction de l’anthologie.

Lire aussi

Des experts décryptent les meilleures pratiques d’investissement en bourse

mercredi, 19 janvier, 2022 à 21:58

Des spécialistes du marché boursier ont mis en relief, mercredi, les meilleures pratiques d’investissement en bourse, dans le cadre d’un webinaire organisé par la Bourse de Casablanca en partenariat avec l’Association professionnelle des sociétés de bourse (APSB).

Agadir: Réunion sur la situation du secteur touristique

mercredi, 19 janvier, 2022 à 21:56

Le Conseil communal d’Agadir a tenu, mardi, une réunion avec les professionnels du tourisme pour faire le point sur la situation du secteur et l’état d’avancement des chantiers lancés pour renforcer le positionnement et l’attractivité de la ville.

Le Président de la région de Casablanca-Settat reçoit le bureau du Cercle d’Amitié Maroc-Israël

mercredi, 19 janvier, 2022 à 20:52

Le Président du Conseil de la région de Casablanca-Settat, Abdellatif Maâzouz, a reçu en début de semaine le bureau du Cercle d’Amitié Maroc-Israël.