Entrepreneuriat: “Intelaka”, consécration d’une vision Royale clairvoyante

Entrepreneuriat: “Intelaka”, consécration d’une vision Royale clairvoyante

mercredi, 21 juillet, 2021 à 12:45

Casablanca – Le programme Intelaka, une initiative Royale vouée à la promotion de l’entrepreneuriat et à l’inclusion financière, consacre la pertinence de la vision Royale dans le contexte actuel de relance post-Covid et ce, à travers l’impulsion d’une nouvelle dynamique entrepreneuriale et la promotion de l’auto-emploi.

Conçu en exécution des Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI pour faciliter le financement de l’entreprenariat et l’accompagnement des porteurs de projets, ce programme peut se vanter aujourd’hui de son riche bouquet de produits de garantie et de financement dédiés aux TPE, jeunes entreprises innovantes, sociétés exportatrices, ou encore au monde rural et au secteur informel.

Lancé en grande pompe début 2020, le Programme intégré d’appui et de financement de l’entrepreneuriat “Intelaka” repose sur trois axes principaux, à savoir le financement de l’entreprenariat, la coordination des actions d’appui et d’accompagnement de l’entrepreneuriat au niveau des régions et l’inclusion financière des populations rurales.

Le déploiement de ce programme a démarré, en fait, peu avant le déclenchement de la crise sanitaire liée à la propagation de covid-19 et qui a porté un coup dur à l’économie nationale, comme partout dans le monde.

Mais, en s’adaptant à la conjoncture actuelle, ce programme semble, de nos jours, bien parti pour réussir le grand pari de la relance économique, grâce aux mesures salutaires qu’il dispose et qui vont dans le sens d’une amélioration efficace de l’investissement et un soutien infaillible aux très petites entreprises (TPE) en difficulté.

De surcroît, les effets attendus du programme “Intelaka” devraient apporter leur pierre à l’édifice, à travers notamment la stimulation de l’emploi, l’intégration socio-professionnelle du secteur informel et la dynamisation de l’octroi de crédits au profit des TPE.

Il est judicieux de rappeler que la réflexion sur le programme intégré d’appui et de financement des entreprises a été entamée suite au Discours Royal d’ouverture de la 1ère session de la 4ème année législative de la 10ème législature (2019). Le programme a été développé de manière conjointe entre le ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Bank Al-Maghrib (BAM) et le Groupement Professionnel des Banques du Maroc dans le cadre d’une approche participative

Des chiffres encourageants et un dispositif de labellisation en vue

En dépit du ralentissement enregistré avec le déclenchement de la crise de Covid, confinement oblige, le programme “Intelaka” a sitôt repris son élan. Près de 4 milliards de dirhams (MMDH) pour 27.000 entreprises bénéficiaires sont recensés actuellement, des chiffres suffisamment encourageants devant s’inscrire dans la continuité.

Ces données ont été révélées lors du point de presse qui a suivi la deuxième réunion trimestrielle du conseil de BAM au titre de la présente année et au cours duquel le Gouverneur de la Banque centrale a annoncé que Bank Al-Maghrib est en train de finaliser la labellisation des entités en mesure d’accompagner les porteurs de projets.

Dans ce sillage, les Centres régionaux d’investissement feront “le point d’ancrage” de cet accompagnement, a-t-il indiqué.

En effet, la dynamisation du programme “Intelaka” passe impérativement par le renforcement de sa composante liée à l’accompagnement des porteurs de projets et des jeunes entrepreneurs, en vue de mieux contribuer à l’effort de relance de l’économie nationale.

Dans ce sillage, plusieurs campagnes de sensibilisation et de formation sont déployées dans les différentes régions du Royaume, lesquelles ont réussi à mobiliser l’ensemble des acteurs concernés par la réussite de ce chantier Royal tant attendu par la population.

Dans cet élan, le secteur bancaire devra jouer un rôle prépondérant en termes d’orientation et de déploiement des réseaux d’agences et d’experts. Le but étant d’informer TPE, auto-entrepreneurs et jeunes entrepreneurs sur les modalités de financement offertes par le programme, contribuant ainsi à la mise en œuvre efficiente et réussie du Programme et répondant, en ce faisant, à l’appel du Souverain.

Aussi, la mobilisation du secteur des assurances était au rendez-vous. Une convention marquant une forte baisse des primes d’assurance “décès/invalidité totale-emprunteur” au profit des bénéficiaires du programme “Intelaka” avait été signée.

Conformément aux Hautes Orientations Royales exprimées lors du discours d’ouverture de la session parlementaire d’automne de l’année 2019 dans lequel SM le Roi Mohammed VI avait exhorté le secteur bancaire et financier à soutenir les jeunes entreprises et les porteurs de projets, le secteur des assurances avait décidé ainsi de mettre en place un dispositif permettant aux bénéficiaires du programme “Intelaka” de souscrire des contrats d’assurances “Décès/Invalidité totale-Emprunteur” à des taux très préférentiels.

Accompagnement de l’entreprise, voilà ce que prône le NMD

Afin de donner au secteur privé marocain toutes les chances de réussir sa transformation productive, le nouveau modèle de développement (NMD) place l’accompagnement des entreprises au cœur de sa politique économique pour renforcer leurs capacités humaines et organisationnelles et accompagner leur modernisation, conjointement et en complémentarité avec les solutions de financement.

Dans son rapport général, la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) propose à cet effet de mettre en place une stratégie nationale de l’accompagnement de l’entreprise pour développer l’offre d’accompagnement à grande échelle, l’organiser dans un parcours lisible, et assurer sa qualité.

Le déploiement de programmes d’accompagnement accessibles à large échelle requiert, selon la CSMD, la structuration et la professionnalisation des acteurs d’accompagnement, avec une démarche de certification ou de labellisation selon des critères de qualité de leurs services et leur performance (impact sur les entreprises accompagnées).

Banques, acteurs régionaux, patronat … et bien d’autres forces vives du pays se sont tous mobilisés et ont répondu favorablement à l’appel lancé par SM le Roi. Objectif: réussir le programme “Intelaka” et réaliser ainsi un développement durable et inclusif par le biais de la promotion de l’entreprenariat, l’amélioration de l’accès au financement et l’appui à la relance de l’économie nationale.

Lire aussi

Botola Pro D1 “Inwi” (29è journée): La Renaissance de Berkane bat le FUS de Rabat (3-2)

vendredi, 23 juillet, 2021 à 22:15

La Renaissance de Berkane (RSB) s’est imposée à domicile face au FUS de Rabat sur le score de 3 buts à 2, vendredi soir au stade municipal, en match comptant pour la 29è journée de la Botola Pro D1 “Inwi” de football.

Botola Pro D1 “Inwi” (29è journée): Le Difaâ d’El Jadida s’incline face au Youssoufia de Berrechid (2-3)

vendredi, 23 juillet, 2021 à 22:12

Le Difaâ d’El Jadida (DHJ) s’est incliné à domicile face au Youssoufia de Berrechid (CAYB) sur le score de 3 buts à 2 vendredi soir au stade El Abdi, en match comptant pour la 29è journée de la Botola Pro D1 “Inwi” de football.

Tunisie: prolongation de l’état d’urgence de six mois

vendredi, 23 juillet, 2021 à 22:04

La Tunisie a décidé de prolonger l’état d’urgence de six mois, a rapporté vendredi l’agence de presse tunisienne TAP.