Le Maroc, terre hospitalière pour migrants et exilés (média béninois)

Le Maroc, terre hospitalière pour migrants et exilés (média béninois)

samedi, 2 juillet, 2022 à 22:12

Dakar – Le Royaume du Maroc est devenu depuis quelques années en Afrique, une terre hospitalière pour l’accueil des migrants et autres exilés, souligne le média béninois «24 heures au Bénin’’.

Cette reconnaissance internationale et continentale s’est traduite par la désignation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en tant que Leader de la migration en Afrique, relève l’auteur de l’article.

Il ajoute que «SM le Roi fait Leader de la migration en Afrique. Ceci, en raison de la gouvernance migratoire du Maroc autour de la Stratégie Nationale et d’Asile (SNIA), initiée en 2013, sur Hautes Initiatives Royales, et qui a consacré cette approche solidaire et inclusive inscrite dans la continuité de la vocation éminemment africaine du Royaume.

Le média fait remarquer que la SNIA est “inédite” au niveau régional, affirmant qu’il s’agit d’une initiative royale qui a impulsé deux actions fortes, et qui ont consolidé la dimension continentale de la migration, en l’occurrence l’Observatoire Africain de la Migration et l’Agenda africain de la migration.

Mettant en avant les résultats de quelques actions de la SNIA, l’auteur de l’article rappelle que plus de 50.000 ressortissants de pays africains on vu leur situation administrative assainie.

«Les personnes vulnérables ont été privilégiées. Des facilités leur ont été accordées pour la mobilité de travail, l’insertion professionnelle et le regroupement familial grâce à des critères d’éligibilité très souples, mais également grâce aux moyens de recours sous l’égide du CNDH. Ces personnes ont bénéficié également d’un plan national d’intégration qui leur permet d’accéder pleinement aux services sociaux, éducatifs, médicaux, économiques, au même titre que les nationaux», écrit l’auteur.

La publication met l’accent aussi sur des actes de perversion de réseaux de trafic, précisant que ces réseaux de trafic usent de stratagèmes d’une grande violence, notamment lors des assauts planifiés de façon quasi-militaire, avec des assaillants aux profils de miliciens et d’anciens militaires issus de pays déstabilisés par la guerre et les conflits.

Selon les chiffres, plus de 145 assauts ont été repoussés autour des présides de Sebta et Mellilia depuis 2016 (50 en 2021 et 12 jusque à mai 2022), explique le média béninois, affirmant que plusieurs éléments des forces de l’ordre, faisant un usage proportionné de la riposte en légitime défense, sont blessés au cours de ces assauts. En témoigne le drame survenu vendredi 24 juin dernier au niveau de Nador.

Soucieux de conforter davantage la gestion humanisée des frontières, le Maroc a adopté en 2020, un référentiel de procédures standards pour un système d’orientation et de prise en charge des migrants secourus en mer ou appréhendés au niveau des frontières, rappelle le média.

Lire aussi

La Bourse de Casablanca clôture en léger rebond

vendredi, 19 août, 2022 à 16:43

La Bourse de Casablanca a clôturé vendredi en léger rebond, son indice phare, le MASI, ayant évolué de 0,09%, à 12.185,34 points (pts).

Cyclisme sur route: Le Maroc participe aux Mondiaux d’Australie

vendredi, 19 août, 2022 à 15:30

Le Maroc a assuré sa participation aux Championnats du monde de cyclisme sur route, prévus en Australie du 18 au 25 septembre prochain, grâce à son classement mondial de l’année 2002, arrêté, mi-août, par l’Union cycliste internationale (UCI).

Aéroports : plus de 9,8 millions de passagers à fin juillet 2022 (ONDA)

vendredi, 19 août, 2022 à 14:00

Les aéroports du Royaume ont enregistré à fin juillet 2022, un volume de trafic commercial de 9.813.316 passagers à travers 89.648 mouvements aéroportuaires pour l’ensemble des aéroports, selon l’Office national des aéroports (ONDA).


MAP LIVE

M24TV

Les plus populaires


MAP NEWSLETTERS MAROC