Dar Al Oumouma de Kalâat M’Gouna, un exemple éloquent de l’engagement de l’INDH en faveur de la santé de la mère et de l’enfant

Dar Al Oumouma de Kalâat M’Gouna, un exemple éloquent de l’engagement de l’INDH en faveur de la santé de la mère et de l’enfant

vendredi, 17 mai, 2024 à 23:57

Kalâat M’Gouna (Province de Tinghir) – Dans la province de Tinghir, de nombreux projets médico-sociaux ont vu le jour dans la perspective de rapprocher les soins médicaux des citoyens, notamment en milieu rural avec un accent particulier sur la promotion de la santé de la mère et de l’enfant.

Dans ce cadre, l’apport de l’Initiative nationale du développement humain (INDH) au chantier de généralisation des maisons de maternité (Dar Al Oumouma) paraît de plus en plus indéniable à l’échelle de la province.

Parmi les projets phares de cette dynamique de développement humain, figure Dar Al Oumouma (Maison de la maternité) de Kalâat M’Gouna, financée par l’INDH et mise en service en janvier 2024.

Située au centre de la ville de Kalâat M’Gouna, cette structure, qui s’étale sur une superficie de plus de 500 m2, est un établissement social ayant un rôle de premier plan en matière de promotion de la situation de la femme rurale, en offrant des services de santé de proximité au profit des femmes enceintes issues des zones reculées de la province de Tinghir, notamment les communes territoriales d’Ait Youssef, Ait Sedrat et Souk Lakhmis.

La structure, d’une capacité d’accueil de 12 lits, comprend quatre dortoirs, une salle de repos, une salle d’attente et une cuisine, entre autres, et offre plusieurs services tels que l’hébergement, l’écoute et l’orientation, la restauration, les soins médicaux, ainsi que l’accompagnement social.

Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du Programme 4 (Impulsion du capital humain des générations montantes) de la phase III de l’INDH, a nécessité une enveloppe budgétaire de 1,5 million de dirhams (MDH) alloués aux travaux d’aménagement et d’équipement.

Dans une déclaration à la MAP, Salma Sahal, représentante de la Division de l’Action sociale à la préfecture de la province de Tinghir, a souligné que cette maison de maternité vient renforcer l’offre des établissements de santé dédiés aux femmes enceintes en milieu rural de la province de Tinghir, et ainsi permettre à cette catégorie de bénéficier des consultations et des services de santé de proximité.

“Cette structure se veut un centre pour prodiguer les soins médicaux et les services sociaux nécessaires aux femmes rurales enceintes, avant et après l’accouchement”, a-t-elle précisé.

Mme Sahal a, en outre, fait savoir que quelque 63 projets visant à appuyer la santé de la mère et de l’enfant ont été réalisés par l’INDH au niveau de la province de Tinghir entre 2019 et 2023, avec une enveloppe budgétaire globale de 32 MDH.

Destinés à rapprocher les services de santé des citoyens, ces projets s’inscrivent dans le cadre du Programme 4 de la phase III de l’INDH et portent notamment sur l’acquisition d’équipements médicaux et la construction et l’équipement de quatre maisons de maternité, dont celle de Kalâat M’Gouna, a-t-elle détaillé.

De son côté, Hajar Ferouali, infirmière au sein de Dar Al Oumouma de Kalâat M’Gouna, a souligné que cette structure médico-sociale est engagée dans de nombreuses missions nobles, telles que la réduction des taux de mortalité maternelle et néonatale ainsi que l’augmentation du nombre d’accouchement des femmes en provenance de zones lointaines et enclavée dans les milieux de santé surveillé.

“Il s’agit d’une véritable structure intégrée de santé dont le but essentiel est de promouvoir la santé de la mère et de l’enfant, notamment à travers les campagnes de sensibilisation et de conscientisation, la présentation de conseils pratiques aux bénéficiaires, ou encore la vulgarisation de la culture des accouchements en milieu surveillé”, a-t-elle ajouté.

Force est de constater que Dar Al Oumouma de Kalâat M’Gouna représente l’un des exemples éloquents de la contribution efficace de l’INDH aux efforts visant à réduire la mortalité maternelle et à améliorer les indicateurs de santé dans la province de Tinghir.

Lire aussi

Adoption en Conseil de gouvernement d’un projet de décret relatif au décret portant création du Grand Prix national de la presse

jeudi, 18 juillet, 2024 à 18:12

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi à Rabat, un projet de décret modifiant et complétant le décret portant création du Grand Prix national de la presse, présenté par le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid.

Maroc: L’économie a fait preuve de résilience (Banque mondiale)

jeudi, 18 juillet, 2024 à 15:37

L’économie marocaine a fait preuve de résilience et s’est redressée, avec une production réelle augmentant de 3,4% en 2023, selon le dernier rapport économique de la Banque mondiale qui prévoit un ralentissement de la croissance à 2,9 pc cette année.

HCP: le déficit budgétaire devrait s’établir à 3,8% du PIB en 2025

jeudi, 18 juillet, 2024 à 12:58

Le déficit budgétaire devrait s’établir à 3,8% du PIB en 2025, en allègement par rapport à son niveau estimé à 4% du PIB en 2024, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).