L’orfèvrerie d’argent à Tiznit: Quand les mains des artisans résistent à la pandémie

L’orfèvrerie d’argent à Tiznit: Quand les mains des artisans résistent à la pandémie

samedi, 1 mai, 2021 à 14:09

Tiznit – Même si les temps sont difficiles pour les différents secteurs, suite à la crise sanitaire mondiale liée au Covid-19, les artisans de la ville de Tiznit continuent à résister et créer les meilleures joailleries en argent.

Alors que la fabrication de l’orfèvrerie a connu une évolution au fil du temps, les artisans de “la capitale d’argent”, qui disposent en leurs mains des savoir-faire ancestraux, conservent toujours, dans leurs créations, la technique authentique, inspirée de la culture marocaine amazighe.

Fatima Kharbouch, une des femmes qui pratiquent pendant des années la confection de ce métal noble, veille en permanence à enrichir son expertise et créer des bijoux qui répondent aux différents goûts.

Fortement attachée à son métier, Fatima a créé la coopérative “Tiflout N Nqouret”, au niveau de la commune d’El “Maader El Kabir”, spécialisée dans l’orfèvrerie d’argent.

Les femmes de la coopérative fabriquent les purs bijoux amazighs traditionnels, comme “Issessen” (accessoire de cheveux), “Tazerzit” (la fibule) et les “N’bail”, ainsi que les bagues et les colliers, a indiqué la MAP, Fatima, tout en assurant qu’en dépit des difficultés imposées par la pandémie du Covid-19, son projet continue à tourner et ce dans l’attente d’un retour à une vie normale.

Pour sa part, Abdelhak Arkhaoui, président de l’association des bijoutiers de Tiznit, a mis en avant la particularité de l’orfèvrerie d’argent à Tiznit, un art ancestral qui a été étroitement lié aux Marocains de confession juive, qui veillaient à transmettre ce savoir-faire aux autres artisans.

De même, M. Arkhaoui a souligné le rôle de la femme amazighe de Tiznit, dans la préservation de ce patrimoine culturel, qui malgré la pandémie, elle continue ses créations avec l’espoir que le marché du tourisme national et étranger reprenne des couleurs.

Pour valoriser l’artisanat traditionnel, dont l’orfèvrerie d’argent , le ministère du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, à travers son Programme de Préservation des Métiers de l’Artisanat menacés de disparition, a pu établir un inventaire d’une quarantaine de ces métiers et a engagé une action ciblée en vue de les sauvegarder, à travers un dispositif Multimédia conduisant à la transmission en ligne des techniques associées à ces métiers.

Lire aussi

Marrakech : Suivi de l’état d’avancement du projet d’aménagement de la première tranche de la Place Jemaâ El Fna

mardi, 22 juin, 2021 à 21:55

Le wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, M.Karim Kassi-Lahlou, a effectué, lundi, une visite de terrain pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux du projet d’aménagement de la première tranche de la Place Jemaâ El Fna.

Secousse tellurique de 3,7 degrés dans la province de Driouch

mardi, 22 juin, 2021 à 20:56

Une secousse tellurique de magnitude 3,7 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistrée, mardi, dans la province de Driouch, a indiqué l’Institut national de géophysique (ING).

La Chambre des représentants adopte un projet de loi relatif au prêt de titres

mardi, 22 juin, 2021 à 20:37

La Chambre des représentants a adopté à l’unanimité, mardi en séance plénière, le projet de loi n° 83-20 portant des dispositions relatives au prêt de titres.