CPS de l’UA : Le Maroc réitère l’impératif de l’approche Nexus Paix, Sécurité et Développement pour la prévention des conflits en Afrique

CPS de l’UA : Le Maroc réitère l’impératif de l’approche Nexus Paix, Sécurité et Développement pour la prévention des conflits en Afrique

mercredi, 15 mai, 2024 à 15:09

Addis-Abeba – Le Maroc a réitéré, mercredi à Addis-Abeba devant le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), l’impératif de l’approche Nexus Paix, Sécurité et Développement pour la prévention des conflits en Afrique.

L’Ambassadeur, Représentant Permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors de la 1211ème réunion du CPS de l’UA consacrée au bilan de mise en œuvre du Protocole portant création du CPS de l’UA, à l’occasion de la commémoration du 20ème anniversaire du Conseil, a souligné que pour évaluer la mise en œuvre des dispositions du protocole, plusieurs éléments devraient être évalués notamment l’efficacité des interventions du CPS de l’UA, en matière de prévention et de résolution des conflits dans les régions africaines ciblées, particulièrement en ce qui concerne les méthodes utilisées, leur efficacité ainsi que leurs impacts.

Le diplomate qui conduit la délégation marocaine à cette réunion, a rappelé la nécessité d’évaluer la capacité opérationnelle du Conseil, notamment analyser si le CPS dispose des ressources nécessaires pour mener à bien ses missions et s’acquitter efficacement de son mandat de prévention, de gestion et de résolution des conflits.

Soulignant que la dépendance financière du conseil demeure un handicap, qui fait l’objet de longs débats et discussions, M. Arrouchi a tenu à signaler l’importance du soutien, aussi bien politique que financier, apporté par les Etats membres au CPS de l’UA.

Il a rappelé, à cet égard, que le Maroc figure parmi les premiers pays à s’acquitter de leurs contributions financières, en général, et celles versées dans le cadre du Fonds pour la paix de l’UA.

L’Ambassadeur, Représentant Permanent a aussi appelé à considérer l’impact à long terme du CPS sur la stabilité et le développement des populations africaines, d’autant plus que le Conseil n’est pas censé jouer un rôle conjoncturel. D’où la nécessité de disposer d’une vision à long terme, a-t-il insisté.

Le diplomate marocain a, ainsi, mis l’accent sur l’importance d’évaluer l’efficacité actuelle du Conseil et sa capacité à s’adapter et à répondre aux défis futurs.

M. Arrouchi n’a pas manqué de réitérer la pertinence d’intégrer l’approche multidimensionnelle, qui repose sur le Nexus Paix, Sécurité et Développement, dans les stratégies et les opérations du CPS de l’UA. Ceci permettra d’améliorer l’efficacité des interventions du Conseil en s’attaquant, d’une manière intégrée et holistique, aux causes profondes des problèmes liés à la paix, à la sécurité et au développement sur le continent, a-t-il réaffirmé.

Lire aussi

SIEL-2024 : Remise du 10ème Prix national de la lecture

samedi, 18 mai, 2024 à 22:09

Le Prix national de la lecture, dans sa 10ème édition, a été décerné à dix lauréats, à l’occasion d’une cérémonie organisée, samedi à Rabat, dans le cadre du 29ème Salon international de l’édition et du livre (SIEL).

Des enfants victimes du séisme d’Al Haouz visitent les espaces des Journées portes ouvertes de la DGSN à Agadir

samedi, 18 mai, 2024 à 21:46

Les espaces des Journées portes ouvertes de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), organisées à Agadir, ont accueilli, samedi, un groupe d’enfants, originaires de Tizi N’Test, l’une des communes de la province de Taroudant, touchées par le séisme d’Al Haouz.

Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem (tirage au sort): La Marocaine El Allami hérite de la tenante du titre

samedi, 18 mai, 2024 à 21:44

La Marocaine Malak El Allami affrontera la tenante du titre et 48e mondiale, l’Italienne Lucia Bronzetti, au premier tour du tableau final du 22è Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis, dont le tirage au sort a eu lieu samedi à Rabat.