L’invitation de SM le Roi à prendre part à l’investiture du Président Diomaye Faye reflète “la nature exceptionnelle” des relations maroco-sénégalaises (expert sénégalais)

L’invitation de SM le Roi à prendre part à l’investiture du Président Diomaye Faye reflète “la nature exceptionnelle” des relations maroco-sénégalaises (expert sénégalais)

mardi, 2 avril, 2024 à 17:20

Dakar – L’invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à prendre part à la cérémonie de prestation de serment et d’installation du Président élu, Bassirou Diomaye Faye, est la “preuve concrète de la nature exceptionnelle” des relations existant entre le Sénégal et le Maroc, a affirmé, mardi, le chercheur sénégalais, Bakkary Sambe, directeur régional du Think tank “Timbuktu Institut”, basé à Dakar.

En dehors des leaders de la sous-région, Sa Majesté le Roi Mohammed VI est le seul Chef d’Etat à avoir reçu une invitation pour prendre part à la cérémonie d’investiture du Président élu du Sénégal, où le Souverain est représenté par le Chef de gouvernement, M. Aziz Akhannouch.

Les relations maroco-sénégalaises “sont inscrites dans une forme de durabilité qui défie le temps et les hommes politiques”, a souligné le chercheur sénégalais dans une déclaration à la MAP.

Auteur du livre “Le Maroc Africain: Trajectoires d’une ambition continentale”, M. Sambe a indiqué que la durabilité de l’axe Dakar-Rabat “est devenu structurant pour les équilibres régionaux, la paix et la stabilité au regard de la convergence des vues et la parfaite conscience des enjeux d’une diplomatie toujours constructive que nos deux pays partagent en commun”.

Il a précisé, à cet égard, que les relations entre le Royaume du Maroc et la République du Sénégal prennent une nouvelle dimension avec les nouvelles initiatives lancées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, notamment l’Initiative Atlantique dans le contexte du Gazoduc Maroc-Nigeria, et à l’aube de l’entrée du Sénégal dans la famille stratégique des pays producteurs de pétrole et de gaz.

Au-delà de la fraternité naturelle entre les deux pays, le Maroc devient un partenaire plus que stratégique notamment avec les énormes possibilités qu’il offre en tant que “bridge State”, a souligné l’expert sénégalais.

Les rapports entre le Maroc et le Sénégal “se sont toujours inscrits dans la continuité avec un caractère durable dû à son ancrage dans une certaine historicité et surtout sa dimension humaine”, a-t-il noté.

Le déplacement de M. Akhannouch au Sénégal, accompagné du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, intervient sur Très Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi.

Lire aussi

Plus de 50.000 visiteurs au 4e Salon maghrébin du livre d’Oujda (responsable)

dimanche, 21 avril, 2024 à 21:47

La 4ème édition du Salon maghrébin du livre “Lettres du Maghreb” a attiré plus de 50.000 visiteurs, dont 6.000 enfants, a annoncé, dimanche à Oujda, le directeur du pôle de développement de l’Agence de développement de la région de l’Oriental, El Kébir Hannou.

Printemps Musical des Alizés d’Essaouira: Le Tango pour clore une 20è édition exceptionnelle

dimanche, 21 avril, 2024 à 20:52

Le rideau est tombé, dimanche à Essaouira, sur la 20ème édition du Festival “Printemps Musical des Alizés” avec un concert électrisant, où les rythmes ensorcelants du tango ont pris vie sous les talents généreux du groupe international Quinteto Respiro.

Le polisario est un « facteur d’instabilité » en Afrique du Nord (ONG chilienne)

dimanche, 21 avril, 2024 à 20:11

La fondation chilienne des Droits de l’Homme sans frontières (DHSF) a vivement condamné les graves violations des droits de l’Homme perpétrées par le polisario dans les camps de Tindouf au sud de l’Algérie, considérant ce groupe séparatiste comme un « facteur d’instabilité dans toute la région d’Afrique du Nord ».