Après sa rénovation, le café des Oudayas retrouve son charme

Après sa rénovation, le café des Oudayas retrouve son charme

mardi, 18 mai, 2021 à 11:57

-Par : Soukaïna OUMERZOUG-

Rabat – Considéré comme un joyau de la capitale marocaine de la culture, le café des Oudayas (ex-Café Maure) vient de rouvrir ses portes aux habitants de la ville lumière et aux adeptes de ce vestige historique après une rénovation mythique, tout en préservant son aspect andalou et son identité immuable et originelle.

Réputé par ses gâteaux typiquement marocains, son thé à la menthe et sa vue imprenable et unique sur la vallée de Bouregreg et les remparts de Salé, le café des Oudayas offre un nouveau visage aux visiteurs marocains et étrangers, après une reconstruction qui avait fait l’objet d’une importante controverse et suscité l’indignation des internautes qui craignaient de voir ce site gorgé d’histoire perdre son cachet authentique.

En effet, la rénovation de ce lieu attractif et idyllique s’est faite à l’identique, certes, avec quelques améliorations, mais tout en gardant les véritables composantes structurelles et architecturales originelles du lieu.

Le café considéré comme une véritable attraction culturelle et touristique de Rabat, se distingue désormais par ses bancs en zellige couverts par des nattes, une terrasse belvédère meublée de tables en bois, une fraicheur dégagée par des plantes grimpantes avec des fleurs ainsi que par des poutres en bois donnant lieu à une architecture authentique mariant tradition et modernité.

La MAP, qui avait assuré la couverture médiatique de ce projet de rénovation dès le début, a été présente le jour de son inauguration qui s’est déroulée en présence d’une délégation composée du Wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Yacoubi, du président de l’Association Ribat Al fath, Abdelkrim Bennani, de l’ambassadeur de la Russie au Maroc, Valerian Shuvaev, du Représentant de l’UNESCO au Maroc, Alexander Schischlik et d’autres personnalités du monde diplomatique, culturel et associatif.

M. Bennani a indiqué que l’ouverture du café représente un moment historique avec un nouveau départ de ce monument chargé d’histoire qui a été restauré dans les règles de l’art, soulignant le travail fait pour que ce lieu magique, mythique et historique garde son esprit.

“Nous viendrons ici chaque fois en gardant l’espoir que cet endroit sera toujours un lieu de rencontre des générations, des Marocains et des étrangers, ainsi qu’un lieu de mémoire et d’avenir pour régénérer l’histoire”, a fait observer M. Bennani.

Félicitant tous les corps de métier qui ont contribué à cet ouvrage, M. Schischlik a, de son côté, relevé qu’un travail extrêmement complexe a été accompli pour la rénovation de ce café, dans la mesure où il fallait mener les travaux “tout en respectant le patrimoine et en récupérant les choses comme elles étaient dans l’esprit de tout le monde”.

Pour sa part, le vice-président de l’Association Espace les Oudayas, Abderrahmane Badraoui a indiqué que la rénovation du café consigné aujourd’hui “Café des Oudayas” a vu la participation d’experts et mâalems qui ont fait un grand travail de restauration afin de garder l’authenticité et l’histoire de ce lieu.

Les associations Ribat Al Fath et Rabat Salé Mémoire avaient inscrit l’intervention sur ce site dans un projet global de mise en valeur de la Qasbah des Oudaias, précisant que cet espace emblématique souffrait de graves problèmes dont l’érosion des sols d’assises du café, la fragilisation des contreforts et la corrosion des aciers des dalles en béton armé.

Pour l’association Espace les Oudayas, le café des Oudayas menaçait ruine du fait de plusieurs facteurs, dont les travaux anarchiques entrepris par les bénéficiaires, qui ont utilisé du béton armé et enlevé des pièces en bois qui la composaient, tout en construisant d’autres bâtisses.

Lire aussi

Marrakech : Suivi de l’état d’avancement du projet d’aménagement de la première tranche de la Place Jemaâ El Fna

mardi, 22 juin, 2021 à 21:55

Le wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, M.Karim Kassi-Lahlou, a effectué, lundi, une visite de terrain pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux du projet d’aménagement de la première tranche de la Place Jemaâ El Fna.

Secousse tellurique de 3,7 degrés dans la province de Driouch

mardi, 22 juin, 2021 à 20:56

Une secousse tellurique de magnitude 3,7 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistrée, mardi, dans la province de Driouch, a indiqué l’Institut national de géophysique (ING).

La Chambre des représentants adopte un projet de loi relatif au prêt de titres

mardi, 22 juin, 2021 à 20:37

La Chambre des représentants a adopté à l’unanimité, mardi en séance plénière, le projet de loi n° 83-20 portant des dispositions relatives au prêt de titres.