SIEL 2024 : Présentation de la traduction arabe du livre “Si les murs de Fès pouvaient parler” de Naima Berrada

SIEL 2024 : Présentation de la traduction arabe du livre “Si les murs de Fès pouvaient parler” de Naima Berrada

mercredi, 15 mai, 2024 à 10:26

Rabat  – La traduction arabe du livre “Si les murs de Fès pouvaient parler” de Naima Berrada, a été présentée, mardi à Rabat, dans le cadre de la 29ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL).

Cette présentation, qui a eu lieu dans le stand de l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ICESCO), a connu la présence de Naima Barada, du traducteur Khaled Fathi et de personnalités académiques et culturelles.

Cet ouvrage jette la lumière sur la capitale spirituelle du Royaume et son histoire civilisationnelle et humaine, mettant en valeur la culture, l’authenticité et les monuments historiques de cette ville, grâce à une description détaillée de la vie sociale et culturelle, dans un style clair et compréhensible.

Le livre est également une lecture du développement culturel, artistique et social dont Fès a été témoin, ainsi que des effets du temps, de la nature et de la mondialisation sur le patrimoine matériel et immatériel de la ville.

Dans ce livre de 36 chapitres, l’autrice s’est appuyée sur des témoignages oraux pour décrire la période historique de Fès entre la fin des années 1950 et le début des années 1970, retraçant l’histoire de la ville à cette époque tant sur le plan social que culturel, a indiqué M.Fathi.

L’écrivaine aborde en détail la vie à Fès durant cette période, en évoquant ses quartiers, ses habitants aux identités diverses, ses zaouïas et sanctuaires, ainsi que les coutumes des femmes et des enfants, a-t-il précisé.

L’ouvrage traite également de la nature de Fès, en évoquant la vallée des joyaux, historiquement la principale source d’eau de la ville, souligne M. Fathi, notant que “l’autrice décrit Fès comme étant toute en vallées, comme Amsterdam”.

Le programme culturel de la 29ème édition du SIEL prévoit, à l’instar des éditions précédentes, un grand nombre d’activités avec la participation d’écrivains, de penseurs, de créateurs et de poètes marocains et étrangers, réaffirmant ainsi la position du Maroc en tant que pays de rencontre, de dialogue et d’échange culturel.

Cette édition, organisée jusqu’au 19 mai par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication en partenariat avec la région de Rabat-Salé-Kénitra et la Commune de Rabat, compte 743 exposants représentant 48 pays, avec comme invitée d’honneur, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Lire aussi

SIEL-2024 : Remise du 10ème Prix national de la lecture

samedi, 18 mai, 2024 à 22:09

Le Prix national de la lecture, dans sa 10ème édition, a été décerné à dix lauréats, à l’occasion d’une cérémonie organisée, samedi à Rabat, dans le cadre du 29ème Salon international de l’édition et du livre (SIEL).

Des enfants victimes du séisme d’Al Haouz visitent les espaces des Journées portes ouvertes de la DGSN à Agadir

samedi, 18 mai, 2024 à 21:46

Les espaces des Journées portes ouvertes de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), organisées à Agadir, ont accueilli, samedi, un groupe d’enfants, originaires de Tizi N’Test, l’une des communes de la province de Taroudant, touchées par le séisme d’Al Haouz.

Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem (tirage au sort): La Marocaine El Allami hérite de la tenante du titre

samedi, 18 mai, 2024 à 21:44

La Marocaine Malak El Allami affrontera la tenante du titre et 48e mondiale, l’Italienne Lucia Bronzetti, au premier tour du tableau final du 22è Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis, dont le tirage au sort a eu lieu samedi à Rabat.