Les partis libéraux arabes réaffirment leur soutien à l’intégrité territoriale du Maroc et à l’initiative d’autonomie dans le cadre de la souveraineté marocaine

Les partis libéraux arabes réaffirment leur soutien à l’intégrité territoriale du Maroc et à l’initiative d’autonomie dans le cadre de la souveraineté marocaine

dimanche, 10 mars, 2019 à 19:07

Marrakech- Les partis libéraux arabes, membres de la Fédération libérale arabe (ALF) et l’Union de la Jeunesse Arabe pour la liberté et la démocratie (AYUFD), réunis lors de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de ce réseau à Marrakech, ont réaffirmé leur soutien à l’intégrité territoriale du Maroc et à la souveraineté du Royaume sur l’ensemble de ses territoires, dont les provinces du sud.

Dans un communiqué final sanctionnant les travaux de cette AGO, ces partis ont réaffirmé leur soutien à l’initiative d’autonomie dans le cadre de la souveraineté marocaine, qualifiée par la communauté internationale de solution sérieuse et crédible pour parvenir à une solution pacifique, politique et permanente sous l’égide des Nations-Unies.

L’ALF et l’AYUFD réaffirment aussi leur attachement aux valeurs de liberté et de démocratie en tenant compte à la fois des intérêts suprêmes de la nation arabe et des aspirations des peuples.

Le communiqué final réaffirme que la cause palestinienne demeure la première cause de la nation arabe, soulignant qu’Al Qods Acharif est la capitale éternelle de l’Etat palestinien indépendant.

Les partis libéraux arabes appellent aussi à mettre fin à l’occupation israélienne des territoires palestiniens tout en mettant l’accent sur la nécessité de relancer le processus politique basé sur la justice pour parvenir à la solution des deux Etats.

L’ALF et l’AYUFD appellent en outre, à mettre un terme à toutes les formes de normalisation avec l’occupant israélien, et réitèrent leurs positions fermes pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme.

L’Union se félicite de la formation d’un gouvernement au Liban sous la conduite du président du Courant libéral du Futur, où quatre femmes ont été nommées ministres dont l’une au poste de ministre de l’Intérieur, une première au niveau arabe.

Le communiqué souligne que la décision de la paix ou de la guerre doit être mise aux mains de l’Etat libanais et l’armement doit être du seul ressort de cet Etat.

L’Union appelle à promouvoir le rôle leader de la femme et insiste sur la nécessité de lui faciliter l’accès aux postes de responsabilité et de prise de décision, saluant le rôle de la jeunesse arabe libérale dans la construction de leurs sociétés en dépit de défis dont elle fait face : l’enseignement, le chômage et les pressions économiques.

Dans ce cadre, elle met l’accent sur la nécessité de permettre l’autonomisation des jeunes aux niveaux politique et économique et leur assurer les conditions d’une vie digne qui répond à leurs aspirations.

Pour rappel et en parallèle à l’AG de l’ALF, s’est tenue celle du Réseau libéral africain (ALN).

Organisées sous le thème “autonomisation des femmes : à partir de votre parti politique”, par l’Union constitutionnelle et le Mouvement populaire (MP), membres du réseau libéral en partenariat avec la Fondation Westminster pour la démocratie (WFD), le Parti libéral démocrate britannique (LibDems), la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté (FFN), l’Internationale libérale (LI), Volkspartij Voor en Democratie (VVD) et Democraten 66 (D66), ces AG ont offert l’opportunité de mener des débats politiques de haut niveau, d’échanger sur les meilleures pratiques et d’examiner les moyens à même de renforcer leurs réseaux respectifs.

Les chefs, les représentants et délégués des partis politiques libéraux ont aussi débattu des contributions et rôles de ces partis dans l’autonomisation des femmes en Afrique et dans le monde arabe.

L’ALN et l’ALF se veulent des alliances de partis politiques libéraux dans le continent africain et la région MENA. Ils ont pour vocation de promouvoir les principes libéraux démocrates en fournissant une plateforme aux libéraux aux vues similaires pour partager des informations, des expériences, des compétences et des idées et en dotant leurs partis membres des compétences dont ils ont besoin pour remporter des élections et diriger les gouvernements sur la base des valeurs libérales.

Lire aussi

Le premier vice-président de la Chambre des conseillers reçoit les insignes de l’Ordre de Rio Branco du gouvernement brésilien

lundi, 15 juillet, 2019 à 23:54

Le premier vice-président de la Chambre des conseillers, Abdessamad Kayouh a reçu, lundi à Rabat, les insignes de l’Ordre de Rio Branco (grade grand officier), octroyé par le gouvernement brésilien et par le président de la République fédérative du Brésil.

Le ministère travaille sur le projet de création de l’Institut supérieur de l’ingénierie patrimoniale

lundi, 15 juillet, 2019 à 23:47

Le ministère de la Culture et de la Communication travaille sur le projet de création de l’Institut supérieur de l’ingénierie patrimoniale en tant qu’institution chargée de la restauration des monuments et sites historiques dont regorge le Royaume, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de tutelle, Mohamed Laaraj.

Championnats d’Afrique de Karaté (Botswana 2019) : Le Maroc champion avec 14 médailles dont 11 en or

lundi, 15 juillet, 2019 à 23:28

La sélection marocaine de karaté a remporté le titre de champion d’Afrique (juniors et séniors) avec 14 médailles, dont 11 d’or, lors des Championnats d’Afrique qui se sont déroulés du 12 au 14 juillet à la capitale botswanaise, Gaborone.