SAR le Prince Moulay Rachid prend part à Tokyo à une réception de thé offerte par l’Empereur du Japon à l’occasion de son intronisation

SAR le Prince Moulay Rachid prend part à Tokyo à une réception de thé offerte par l’Empereur du Japon à l’occasion de son intronisation

mercredi, 23 octobre, 2019 à 11:11

Tokyo – SAR le Prince Moulay Rachid a pris part, mercredi à la Résidence Impériale d’Akasaka à Tokyo, à une réception de thé offerte par le nouvel Empereur du Japon Naruhito en l’honneur des Monarques et des membres des familles royales qui ont assisté à la cérémonie de son intronisation.

SAR le Prince Moulay Rachid a été salué par Leurs Majestés l’Empereur Naruhito et l’Impératrice Masako, ainsi que par l’ancien empereur Akihito et son épouse Michiko.

SAR le Prince Moulay Rachid, qui a représenté Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la cérémonie d’intronisation du nouvel empereur japonais, a pris part mardi à un dîner offert par l’Empereur du Japon à l’occasion de son intronisation.

La cérémonie d’intronisation s’est déroulée mardi après-midi au Palais impérial à Tokyo en présence de plus de 2.500 invités de 190 pays, parmi lesquels des dignitaires étrangers et des membres de la royauté.

Lire aussi

Projet de loi sur la grève : M. Amkraz plaide pour une approche de consensus et de concertation

mercredi, 20 novembre, 2019 à 12:15

Le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amkraz a plaidé, mardi à Rabat, en faveur de l’adoption d’un mécanisme consensuel et de concertation pour que la loi sur la grève puisse voir le jour.

Les Marocains de Séville célèbrent dans la joie et la mobilisation la fête de l’Indépendance

mercredi, 20 novembre, 2019 à 9:53

Cet événement phare de l’histoire du Royaume a été célébré à l’initiative du consulat général du Maroc à Séville, en présence notamment de représentants des associations marocaines œuvrant auprès des MRE dans les provinces de Séville, Huelva et Cordoue.

Maroc: Une entreprise sur cinq recourt au financement externe

mercredi, 20 novembre, 2019 à 9:43

Au Maroc, une entreprise sur cinq recourt au financement externe, dont 93% provient du crédit bancaire, selon le Haut-commissariat au Plan (HCP).