Communiqué du Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie

Communiqué du Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie

mardi, 13 août, 2019 à 13:49

Rabat – Voici un communiqué du Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie :

“Le Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie annonce que SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a donné l’ordre de ne plus organiser, à partir de cette année, la cérémonie officielle de célébration de l’anniversaire du Souverain au Palais Royal, qui a lieu le 21 août de chaque année.

Puisse Dieu préserver Sa Majesté le Roi et Le garder pour le bien de Son peuple fidèle. Puisse-t-il combler le Souverain en la personne de Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan, de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid et de tous les membres de l’illustre Famille Royale. Dieu l’audient, exauce les vœux de ceux qui l’implorent”.

Lire aussi

L’approche Royale pour la promotion du monde rural contribuera à renforcer les projets d’investissement au Maroc (Expert)

jeudi, 22 août, 2019 à 16:09

L’approche de SM le Roi Mohammed VI pour la promotion du monde rural, telle qu’énoncée dans le discours Royal à l’occasion du 66ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, contribuera à renforcer les projets touristiques et d’investissement au Maroc

En quête d’un avenir meilleur, Khalid Bouchbel se joint volontiers au service militaire

jeudi, 22 août, 2019 à 15:32

Débordant d’énergie et autant de joie et de fierté, Khalid Bouchbel révèle un enthousiasme sans bornes après avoir passé avec succès l’examen de sélection des appelés au service militaire.

Sidi Kacem : Un brigadier de police contraint d’utiliser son arme de service pour arrêter un individu qui mettait en danger la vie de citoyens et d’éléments de police (DGSN)

jeudi, 22 août, 2019 à 13:02

Un inspecteur de police exerçant au district provincial de sûreté à Sidi Kacem a été contraint, jeudi, de faire usage de son arme de service pour arrêter un individu aux antécédents judiciaires qui a exposé la vie de citoyens et d’éléments de la police à une menace sérieuse et grave à l’aide d’arme blanche.