Mawazine-2019: Les légendaires Black Eyed Peas font vibrer le sol à l’OLM-Souissi

Mawazine-2019: Les légendaires Black Eyed Peas font vibrer le sol à l’OLM-Souissi

mercredi, 26 juin, 2019 à 9:35

— Par Imane BROUGI —

Rabat – On l’a tant attendu ! Et enfin le légendaire groupe américain, Black Eyed Peas, s’est produit devant le public marocain qui a été subjugué, mardi soir à la scène OLM-Souissi de Rabat, par une performance vocale, visuelle et chorégraphique phénoménale qui restera à jamais graver dans les annales.

Les Black Eyed Peas ont fait littéralement vibrer le sol sous les pieds des festivaliers, venus en grand nombre d’ici et d’ailleurs, pour assister à l’un des concerts les plus attendus de cette 18-éme édition. Le 25 juin 2019 s’est écrit en lettres d’Or dans l’histoire du Festival Mawazine-Rythmes du Monde.

Comme ils sont légendaires, leur performance l’était aussi. Seuls ceux qui étaient sur place peuvent rendre compte de l’ambiance d’enfer qui y régnait. C’était une foule passionnée jusqu’à la moelle.

Avec des sonorités mêlant rock, pop, funk, électro ou encore salsa, la formation au style unique qui propose une alternative au Rap classique de la côte Ouest, a suscité sur scène une vague d’euphorie et de jovialité sans égal. Les grands comme les petits étaient charmés par ce fascinant show musical, qui a fait danser et chanter le public jusqu’à la dernière note.

Chose promise, chose due, le groupe au succès planétaire, né de l’association de trois jeunes californiens, Will.i.Am, Apl de Ap et Taboo, avait promis lors d’une conférence de presse avant de se produire devant le public marocain, une soirée mémorable et explosive où de nouveaux titres seront dévoilés pour la première fois sur scène. Et leur promesse à été bien honorée.

Dès le début du show, la scène a été électrisée avec leur tube à grand succès “Let’s Get It Started”, avant d’enchaîner avec leurs hits dansants aux rythmes inoubliables, qui ont marqué plusieurs générations, notamment, “Rock That Body”, “Boom Boom”, “Don’t stop the party”, “Where is the love”…

Rejoint sur scène par le nouveau membre de la famille Black Eyed Peas, Jessica Reynoso, le groupe mythique qui a fêté en 2018 ses 20 ans, a enchanté la foule avec une playlist très sélective, représentative de ses plus grands succès dans les charts du monde entier et de ses “featurings” avec les plus grandes stars internationales.

Pas de temps mort dans cette soirée exceptionnelle, avec “Pump it”, l’un des hits les plus connus et réussis de ce siècle. C’est l’euphorie totale et contagieuse. Tout le monde chante en choeur, danse, saute et profite de ce moment unique qui ne se produit que rarement.

Très réactifs et à l’écoute du public, les Black Eyed Peas n’ont pas cessé de répéter tout au long du show à quel point ils aiment le Maroc et sont heureux de rencontrer ce fabuleux public plein d’énergie. “Se produire au Maroc est un rêve qui se réalise aujourd’hui, c’est la première fois mais sûrement pas la dernière”, ont-ils assuré.

Lors de ce concert il n’y avait pas que la fête, mais aussi des messages constructifs, à cette occasion les Black Eyed Peas ont interprété leur toute récente chanson “Be Nice”, appelant à lutter contre la haine et à être positif.

Pour clore la soirée en beauté, il n’ y avait pas de mieux que “I Gotta Feeling”, le titre plus vendu du XXIe siècle.

Enveloppés du drapeau national, les Black Eyed Peas ont remercié le public marocain pour cette belle ambiance et époustouflante énergie, le qualifiant du “meilleur au monde”.

Ce concert réussi à tous les niveaux a illustré encore une fois que le retour des Black Eyed Peas après l’arrêt de 2011 a été un must, en donnant un nouveau souffle à ce groupe phare de la musique moderne et prouvant, si besoin est, que leur musique continue de résister à l’épreuve du temps.

Au début des années 1990, après des collaborations remarquées avec Macy Gray, Mos Def, De La Soul et Wyclef Jean, la chanteuse Fergie intègre le trio. Une arrivée synonyme de succès, avec l’explosion des ventes de l’album Elephunk (2003), notamment grâce à son premier single Where Is The Love? en featuring avec Justin Timberlake.

Les années se suivent et confirment la position du groupe en tant que leader des charts. En 2009, l’album The E.N.D, permet au groupe de s’imposer dans le monde entier grâce aux titres Boom Boom. Pow, resté numéro un pendant dix semaines aux Etats-Unis, et I Gotta a Feeling. Outre-Atlantique, la chanson produite par David Guetta devient la plus populaire et reste pendant quatorze semaines au top des charts.

Après un break en 2011, Black Eyed Peas revient sur le devant de la scène en 2015 avec une reformation autour de David Guetta à l’occasion du festival Coachella. En 2017, il enchaîne avec une tournée mondiale et un retour au hip-hop des origines avec, l’année suivante, l’opus Masters Of The Sun Vol 1 qui plonge dans les influences hip-hop et soul du groupe.

Lire aussi

Khémisset : Un individu arrêté pour enlèvement et séquestration de deux mineures (DGSN)

vendredi, 20 septembre, 2019 à 23:44

La brigade de la police judiciaire du district provincial de la sûreté de Khémisset a arrêté, jeudi, un individu de 25 ans pour son implication présumée dans une affaire d’enlèvement, de séquestration, et d’attentat à la pudeur à l’encontre de deux mineures.

Benguerir: les transitions énergétiques à l’ère du numérique

vendredi, 20 septembre, 2019 à 23:22

Mme Yasmine Arsalane, experte à l’Agence internationale de l’énergie (AIE), a animé vendredi, à Benguérir, une conférence sous le thème “transitions énergétiques et transformation numérique, perspectives et enjeux à l’échelle mondiale pour le secteur de l’électricité” dans le cadre de la 2è édition du Workshop sur les Smart-Grids.

Fin de la 4è Semaine du cinéma marocain à Abidjan

vendredi, 20 septembre, 2019 à 23:00

La 4ème édition de la “Semaine du cinéma marocain” en Côte d’Ivoire a pris fin, vendredi soir à Abidjan, sonnant le glas d’une programmation haute en couleurs et d’une série de projection de courts et longs métrages à succès de réalisateurs marocains.