Le Rapport du CNDH consacre le Royaume, d’une manière irréversible, en tant qu’Etat de droit (Abdellah Boussouf)

Le Rapport du CNDH consacre le Royaume, d’une manière irréversible, en tant qu’Etat de droit (Abdellah Boussouf)

lundi, 9 septembre, 2013 à 19:16

Rabat – Le rapport thématique relatif à la situation des migrants et des réfugiés au Maroc, élaboré par le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), prouve que le Royaume a consacré son choix irréversible d’édifier un Etat de droit, et se positionne, de par l’intérêt accordé aux étrangers et subsahariens vivant sur son sol, parmi les pays démocratiques, a affirmé lundi Abdellah Boussouf, Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME).

Dans un entretien téléphonique à la MAP à l’occasion de la présentation à SM le Roi Mohammed VI dudit rapport, M. Boussouf a estimé que la réaction positive du Souverain, à travers le communiqué du Cabinet Royal, montre clairement que SM le Roi accorde un intérêt particulier aux affaires de l’Afrique et des Africains “qui sont une partie du Maroc”.

Pour lui, le rapport du CNDH constitue un premier pas qui doit être suivi d’autres en vue d’associer toutes les instances nationales à un large débat national, dont le CCME dont le dahir portant sa création stipule qu’il est chargé de la migration, tant vers le Maroc que celle des Marocains à l’étranger.

Il a tenu à rappeler, dans ce cadre, que le Royaume est passé d’un pays émetteur de migration en un pays d’accueil, à l’instar des pays européens, sauf que, a-t-il relevé, que ces derniers étaient en plein essor économique en recevant les migrants, “alors que le Royaume est devenu aujourd’hui un pays d’accueil en pleine crise économique mondiale et ses répercussions sur le pays et sa population”.

Concernant les allégations contenues dans certains rapports sur les mauvais traitements que subiraient les Africains au Maroc, M. Boussouf a indiqué que ces informations sont très exagérées, car “le Maroc et les Marocains ont, de tout temps, été présents en Afrique, et on ne peut en aucun cas parler de racisme ou de ségrégation à leur égard”. Il a, toutefois, appelé à s’opposer, avec la fermeté requise, à tout mauvais traitement avéré, sans pour autant, a-t-il ajouté “taxer tous les Marocains de racisme”.

Les recommandations contenues dans le rapport thématique relatif à la situation des migrants et des réfugiés au Maroc, élaboré par le CNDH, portant sur le droit au travail, au logement et autres, constituent une problématique générale pour la migration de par le monde, a-t-il dit, notant que le Royaume a toujours été, et demeurera, ouvert sur ses frontières africaines, au vu de la valeur ajoutée de cette migration pour le pays.

Lire aussi

Des leaders de partis politiques représentés au Parlement appellent à renforcer la confiance des citoyens dans les prochaines élections

mercredi, 8 juillet, 2020 à 22:24

Des leaders de partis partis représentés au Parlement ont plaidé, mercredi à Rabat, en faveur d’une bonne préparation des prochaines élections, tout en appelant à renforcer la confiance des électeurs en ces échéances.

Chambre des représentants: Débat en commission sur un projet de loi relatif au ciblage des bénéficiaires des programmes d’appui social

mercredi, 8 juillet, 2020 à 21:07

La commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants a entamé, mercredi, l’examen du projet de loi 72.18 sur le système de ciblage des bénéficiaires du programme d’appui social

L’Algérie, 3ème économie la plus touchée par la récession en Afrique

mercredi, 8 juillet, 2020 à 19:31

L’économie algérienne figure parmi les trois économies les plus touchées par la récession en Afrique en 2020 à cause de la pandémie du Covid-19, révèle un rapport de la Banque africaine de développement (BAD).