Centre pour l’intégration en Méditerranée: Le Maroc élu à la présidence du comité de surveillance pour 2021-2024

Centre pour l’intégration en Méditerranée: Le Maroc élu à la présidence du comité de surveillance pour 2021-2024

mardi, 21 septembre, 2021 à 13:40

Rabat – Le Maroc a été élu à la présidence du Centre pour l’intégration en Méditerranée (CMI) pour la période 2021-2024, ont annoncé le ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration et le Groupe de la Banque mondiale.

“Dans le cadre de la réforme de gouvernance du Centre pour l’Intégration en Méditerranée (CMI) prévoyant désormais une présidence tournante parmi les pays membres du Centre, le Royaume du Maroc assure depuis le 1er juillet 2021 la présidence de ce centre stratégique pour la collaboration entre les pays du pourtour méditerranéen. Le mandat de cette présidence couvrira la période allant de 2021 à 2024”, indiquent le ministère et la Banque mondiale dans un communiqué conjoint.

Le Royaume devient ainsi le premier pays à présider ce centre régional, prenant le relais du Groupe de la Banque mondiale qui pilotait jusqu’ici les activités du CMI, fait savoir la même source.

“Depuis sa création en 2009, le CMI a été un véritable moteur de partage de connaissances, d’échanges nord-sud et sud-sud et de collaboration thématique entre les deux rives de la Méditerranée”, a déclaré Ferid Belhaj, Vice-Président de la Banque mondiale pour la région Moyen-Orient Afrique du Nord, cité dans le communiqué.

“Nous nous réjouissons de la désignation du Royaume du Maroc à la présidence de ce centre, permettant ainsi une appropriation renforcée du Centre par ses membres, notamment les pays du sud de la Méditerranée”, a dit M. Belhaj.

Le CMI est un espace d’échange sur les bonnes pratiques, les politiques publiques et les solutions pour relever les défis de développement de la région méditerranéenne. Le Centre facilite aussi la mise en œuvre de projets régionaux répondant aux nouveaux défis d’un développement inclusif, vert et résilient dans la région.

Le Centre pour l’Intégration en Méditerranée (CMI) est une plateforme réunissant agences de développement, États, autorités locales et société civile de l’ensemble du pourtour méditerranéen dans le but d’échanger des connaissances, de discuter des politiques publiques et d’identifier des solutions aux défis qui se posent dans la région.

Les membres du CMI sont l’Autorité Palestinienne, l’Égypte, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Italie, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Tunisie, le Service européen pour l’action extérieure (rôle d’observateur), la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Ville de Marseille, la Banque européenne d’investissement et la Banque mondiale.

À partir de juillet 2021, le CMI a officiellement rejoint le Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS) dans le cadre d’un accord d’hébergement pour le soutien opérationnel et de service, et accueillera ONU Habitat parmi ses membres.

Lire aussi

Kénitra: Interpellation d’un individu pour trafic de comprimés psychotropes (DGSN)

dimanche, 17 octobre, 2021 à 15:20

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Kénitra ont interpellé, dimanche, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, un individu pour son implication présumée dans une affaire de trafic d’une importante cargaison d’hallucinogènes comprenant près de 12.000 comprimés psychotropes.

Martil: conférence sur les jeunes en situation difficile et le NMD

dimanche, 17 octobre, 2021 à 14:59

L’Association pour la protection de l’enfance et la sensibilisation de la famille a organisé, samedi à Martil, une session de formation sous le thème “Les jeunes en situation difficile et précaire, réalité et alternatives du Nouveau modèle de développement”.

Le dirham quasi-stable face à l’euro du 07 au 13 octobre (BAM)

dimanche, 17 octobre, 2021 à 11:13

Le dirham est resté quasi-stable face à l’euro et s’est apprécié de 0,12% vis-à-vis du dollar américain du 07 au 13 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).