De gros moyens pour doper la production de lait à Sefrou

De gros moyens pour doper la production de lait à Sefrou

jeudi, 12 décembre, 2013 à 14:28

Fès- Un ambitieux plan d’actions, doté de gros moyens financiers, a été mis en place pour doper la production de lait dans la province de Sefrou, qui doit passer de 20 millions de litres/an actuellement à 30 millions de litres/an à l’horizon 2020, soit une amélioration de 33 pc.

Ce plan, mis en place par la délégation provinciale de l’agriculture, prévoit l’augmentation de la quantité commercialisée par le secteur organisé de 4,5 millions de litres à 7,2 millions de litres en 2020, soit une hausse de 60 pc, le renforcement des organisations professionnelles, l’amélioration du revenu des éleveurs et la consolidation du partenariat avec les éleveurs et les industriels.

La province de Sefrou dispose d’un important effectif de 24.000 têtes de bovins, réparties entre 35 pc de race pure, 40 pc de race croisée et 25 pc de race locale, 395.000 têtes d’ovins et 142.000 têtes de caprins .

La production annuelle est estimée à 20 millions de litres/an, dont 4,5 millions commercialisés par le secteur organisé, soit 20 pc de la production totale. La collecte de cette production est assurée par 18 centres qui disposent d’une capacité de 29.000 litres/jour.

Le secteur laitier est encadré par 18 coopératives laitières dont 17 actives et 9 en cours de constitution.

Le plan d’actions ambitionne d’augmenter le rendement du secteur, en faisant de l’approche filière un outil de développement du secteur laitier, en concentrant les efforts sur les zones à hautes potentialités de production et en développant l’agrégation pour organiser le secteur, conformément aux objectifs du plan Maroc vert.

Ainsi, d’importantes subventions, de plus de 5,343 millions de dirhams (MDH) pour des investissements estimées à 38,407 MDH, ont été allouées par le ministère de l’Agriculture en 2013 pour l’acquisition des génisses laitières, la construction de bâtiments d’élevage et la mise en place des équipements d’élevage.

Lire aussi

L’Institution du Médiateur du Royaume, “un véritable mécanisme” d’ajustement des comportements administratifs défaillants (M. Benalilou)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:02

L’Institution du Médiateur du Royaume se veut “un véritable mécanisme” de détection et d’ajustement des comportements administratifs défaillants et “un pilier essentiel” pour le soutien des efforts de la bonne gouvernance, a affirmé, mardi, le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou.

Accident mortel d’un jeune à Casablanca: Les investigations n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille motocycliste (communiqué)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:01

Les investigations diligentées à propos de l’accident mortel d’un jeune motocycliste, survenu le 9 août dernier à Ain Sebaa-Hay Mohammadi, n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille des policiers motards, suite à quoi il a été décidé de classer le procès-verbal relatif à ces faits, a affirmé, mercredi, le procureur général du Roi près la Cour d’appel à Casablanca.

Le Haut Conseil d’Etat libyen propose le report de la présidentielle à février

mercredi, 8 décembre, 2021 à 21:57

Le Haut Conseil d’Etat libyen (HCE) a proposé, mercredi, le report à février l’élection présidentielle prévue le 24 décembre.