Journée mondiale de la normalisation: des normes pertinentes pour rendre les villes plus intelligentes

Journée mondiale de la normalisation: des normes pertinentes pour rendre les villes plus intelligentes

vendredi, 13 octobre, 2017 à 11:10

—Par Safaa Bennour—

Rabat – Communément connues pour être l’un des meilleurs garants de la qualité des produits et services, les normes, omniprésentes, occupent désormais une place de choix dans les processus de conception et réalisation des villes intelligentes. En fédérant les connaissances des experts et les meilleures pratiques en vigueur, ces principes et règles peuvent procurer tout un cadre de vie meilleur et une qualité de vie descente aux habitants.

Si les villes intelligentes promettent un approvisionnement en eau douce suffisant, un accès universel à une énergie plus respectueuse de l’environnement, outre la possibilité de se déplacer efficacement d’un lieu à un autre, les normes, quant à elles, garantissent l’interopérabilité et la sécurité à tous les niveaux de la ville, en soutenant le développement de solutions sur mesure adaptées aux circonstances particulières de toute ville.

C’est dans cet esprit que la communauté internationale célèbre samedi la journée mondiale de la normalisation sous le thème “les normes rendent les villes plus intelligentes”. L’occasion de mettre les normes à l’honneur et permettre à tout un chacun de percevoir le rôle que peuvent jouer ces normes dans la réalisation des smart cities.

“La construction d’une ville intelligente est une tâche très complexe. Chaque ville est confrontée à ses propres défis et met en œuvre une combinaison de solutions qui lui sont spécifiques. Il existe toutefois un dénominateur commun qui simplifie considérablement cette tâche”, souligne l’Organisation mondiale de normalisation (ISO).

Elles assurent la compatibilité entre les différentes technologies et aident les utilisateurs à comparer et choisir la meilleure solution disponible, écrit l’Organisation sur son site web.

Elles constituent encore la base de l’accès à l’électricité et aux nombreux dispositifs et systèmes fonctionnant à l’électricité et contenant de l’électronique, à travers l’appui des technologies de l’information et de la communication qui permettent la collecte, l’échange et l’analyse des données et garantissent la sécurité de l’information.

Cet arsenal donne des orientations importantes sur tous les aspects de la vie urbaine, y compris les bâtiments économes en énergie, les transports intelligents, l’amélioration de la gestion des déchets, ou encore le développement durable des communautés.

Le Maroc, qui aspire à devenir un pionnier de la smart city en Afrique, fait des normes l’un des piliers majeurs de développement de ses villes. En témoigne la vision ambitieuse que le Royaume adopte en vue de transformer sa métropole économique en une smart city aux standards internationaux de qualité et aux attentes des Casablancais.

En effet, le Maroc, à travers l’Institut marocain de Normalisation, veille à placer les entreprises marocaines en capacité à s’adapter aux normes internationales, et aux exigences des marchés, tout en œuvrant pour l’élaboration de normes pertinentes pour le marché et utiles pour les politiques publiques.

Conscient du fait que la normalisation constitue un outil commercial permettant une meilleure connaissance de l’état de l’art et des pratiques des marchés, le Maroc adopte une stratégie de développement prenant notamment compte de la dimension internationale imposée par son choix de s’engager dans le processus de mondialisation de l’économie.

L’objectif principal de cette stratégie est de permettre au système marocain de normalisation et de certification de jouer pleinement son rôle dans le développement socio-économique du pays et d’accompagner efficacement les opérateurs économiques marocains dans leurs démarches de progrès.

Cette stratégie prône, entre autre, la nécessité de permettre aux entreprises marocaines d’accéder à des conditions optimales, à toutes les certifications requises pour renforcer leur compétitivité sur leurs marchés cibles.

En faisant appel aux normes, les villes peuvent se métamorphoser et devenir plus intelligentes. Ces dispositifs ne peuvent que leur procurer un développement progressif et intégré et créer une synergie entre des îlots d’intelligence individuels pour qu’ils se développent simultanément.

 

 

Partager

Lire aussi

France : 15 millions d’euros supplémentaires pour les «besoins immédiats» des populations syriennes après la chute de Raqqa

samedi, 21 octobre, 2017 à 10:39

Ces fonds, dont le déblocage a été annoncé vendredi par le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, seront affectés au financement de «projets dans les secteurs de l’aide alimentaire, du déminage, de l’aide aux déplacés, de l’eau et de la santé».

Hausse de 0,8% de l’indice des prix à la consommation en septembre 2017 (HCP)

samedi, 21 octobre, 2017 à 10:32

Cette augmentation est le résultat de la hausse de 1,5% de l’indice des produits alimentaires et de 0,4% de l’indice des produits non alimentaires, explique le HCP dans une note relative à l’IPC du mois de septembre 2017.

La préfecture de police de Casablanca dément catégoriquement les allégations selon lesquelles une bande criminelle s’est attaquée aux usagers de l’axe intérieur de l’autoroute de la ville

samedi, 21 octobre, 2017 à 9:28

Profitant de l’arrêt de la circulation au moment de la constatation, un individu a agressé physiquement le conducteur d’une voiture qui s’était arrêtée à la fin de la voie dans l’objectif de le voler, ce qui a laissé la victime avec des blessures au niveau des doigts, poursuit la DGSN.