L’enrôlement d’enfants soldats par le polisario, dénoncé devant la 4è Commission de l’ONU

L’enrôlement d’enfants soldats par le polisario, dénoncé devant la 4è Commission de l’ONU

jeudi, 11 octobre, 2018 à 7:44

 

New York (Nations-Unies) – L’enrôlement d’enfants soldats par le polisario, en toute impunité sur le territoire algérien et en violation flagrante du droit international, a été dénoncé mercredi devant la 4è Commission de l’Assemblée générale des Nations-Unies, par M. Ennaâm Mayara, Conseiller à la deuxième Chambre du Parlement marocain.

M. Mayara, également Secrétaire général du l’Union Générale des Travailleurs du Maroc (UGTM), a déploré le fait que les dirigeants du polisario n’ont aucune honte à recruter et à faire défiler en tant que soldats des enfants à peine âgés de 12 et 13 ans.

A cet égard, le Parlementaire marocain a fait observer que le 18 juin dernier, “le chef du polisario a présidé la cérémonie de sortie d’une nouvelle promotion de soldats, après des entrainements intenses et selon un programme éducatif militaire”, comme cela fut relaté par les médias de ce mouvement séparatiste. Or, a relevé M. Mayara, ces “soldats” ne sont, en fait, que de simples enfants dont la taille dépasse à peine celle des mitraillettes qu’ils portaient.

Ces enfants, censés être protégés par le droit international, sont maltraités par ce mouvement séparatiste qui ne respecte aucun principe, ni aucun droit, a-t-il regretté, déplorant que ce scandale se déroule pourtant sur le territoire de l’Algérie qui a signé des conventions et des protocoles pour la protection des enfants.

Ces normes internationales obligent les pays signataires à respecter ces principes et à les faire respecter sur leur territoire, a-t-il insisté.

“Il s’agit d’un spectacle franchement affligeant, car c’est dans une école que l’avenir de ces enfants doit se décider et non pas dans une caserne, à moins que les dirigeants du polisario préparent ces enfants à autre chose”, a conclu l’élu sahraoui marocain.

 

 

Lire aussi

Les pays africains appelés à développer des outils très objectifs d’évaluation de risque en cas d’apparition d’une épidémie

jeudi, 21 février, 2019 à 19:00

Les pays africains sont appelés à développer des outils très objectifs d’évaluation de risque permettant à chaque pays de les utiliser à son niveau lorsqu’un problème de santé publique sévit dans le monde, a affirmé, jeudi à Addis-Abeba, le Directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Dr Mohamed Lyoubi.

Cérémonie d’installation du nouveau wali de la région de Béni Mellal-Khénifra

jeudi, 21 février, 2019 à 18:39

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit et le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb, ont présidé, jeudi à Béni Mellal, la cérémonie d’installation de M. Khatib El Hebil que SM le Roi Mohammed VI a nommé Wali de la région de Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de la province de Béni Mellal.

Lancement de la 6è édition du Grand prix national de la presse agricole et rurale

jeudi, 21 février, 2019 à 18:16

Le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a annoncé, jeudi, le lancement de la 6ème édition du Grand prix national de la presse agricole et rurale.