Sahara : le Sénégal salue l’approche constructive du Maroc marquée par l’initiative d’autonomie

Sahara : le Sénégal salue l’approche constructive du Maroc marquée par l’initiative d’autonomie

samedi, 12 octobre, 2019 à 17:37

Nations-Unies (New York)-Le Sénégal a salué, devant la 4è Commission des Nations-Unies, l’approche constructive du Maroc en vue de la résolution de la question du Sahara marocain, et son initiative d’autonomie pour cette région reposant sur l’édification d’une société démocratique et moderne, fondée sur l’Etat de droit, les libertés individuelles et collectives et le développement économique et social dans le respect de la souveraineté du Royaume.

Dans cet ordre d’idées, le Sénégal “salue la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement lancé par le gouvernement du Maroc en vue de favoriser le développement socio-économique de la région” du Sahara, a déclaré le représentant du Sénégal devant les membres de la Commission.

En tant que communauté internationale, a poursuivi le diplomate, “nous devons garder à l’esprit le potentiel inestimable d’une issue définitive à ce différend, non seulement en termes de coopération et de développement, mais aussi de prise en charge des importants défis qui se posent à la région et au Sahel”.

En effet, le problème sécuritaire et la nécessité de combattre le terrorisme et de répondre aux défis transfrontaliers induits par l’immensité du Sahara “nous impose plus que jamais une approche pragmatique de partenariat dans la zone sahélo-saharienne qui combine la composante humanitaire à celle de politique sécuritaire et de développement socio-économique”, a-t-il préconisé.

Pour cela, le Sénégal “réitère son appel en faveur d’une solution définitive” au différend régional autour du Sahara marocain, ce qui permettrait également de trouver “une issue heureuse et définitive à la situation humanitaire dans les camps de Tindouf”, a souligné le diplomate sénégalais.

A cette fin, il a réitéré le soutien du Sénégal au processus politique mené sous les auspices exclusifs des Nations-Unies, sur la base des résolutions adoptées par le Conseil de sécurité depuis 2007, y compris la résolution 2468 adoptée le 30 avril 2019 qui souligne la nécessité de progresser vers une solution politique réaliste, pragmatique et durable à la question du Sahara basée sur le compromis.

Et d’ajouter que la tenue à Genève de deux tables rondes en décembre 2018 et en mars 2019, réunissant le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le polisario, conformément aux résolutions 2414 et 2440 du Conseil de Sécurité, est “encourageante”.

Lire aussi

Le Maroc, une nouvelle fois victime collatérale d’un conflit entre les institutions de l’UE

mercredi, 11 décembre, 2019 à 19:47

La Cour des Comptes de l’Union européenne vient de publier un rapport qui audite la manière avec laquelle la Commission européenne gère les fonds communautaires et dépense l’argent destiné notamment au soutien octroyé au Maroc dans différents domaines. Quoi de plus banal.

L’administration de la prison Moul El Bergui dément que le détenu (H.Z) ait subi un abus quelconque

mercredi, 11 décembre, 2019 à 19:34

L’administration de la prison centrale Moul El Bergui a démenti, mercredi, la teneur de la plainte de la mère du détenu (H.Z), publiée dans un journal national, qui allègue que ledit détenu a subi des abus.

La Jamaïque déterminée à renforcer ses relations de coopération avec le Maroc

mercredi, 11 décembre, 2019 à 16:56

La Jamaïque est déterminée à renforcer et à approfondir ses relations de coopération avec le Royaume du Maroc, notamment à travers la feuille de route pour la coopération couvrant la période 2020-2022, a affirmé, mercredi à Rabat, la ministre des Affaires étrangères et du commerce extérieur de la Jamaïque, Mme Kamina Johnson Smith.