Le Centre d’hémodialyse d’Oued Zem, une structure médicale à forte vocation sociale

Le Centre d’hémodialyse d’Oued Zem, une structure médicale à forte vocation sociale

jeudi, 8 avril, 2021 à 12:08

-Par : Mohammed Hamiddouche-

Oued Zem – Le Centre d’hémodialyse d’Oued Zem est une structure médicale à forte vocation sociale, réalisée en 2010 par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) grâce à un investissement de sept millions de dirhams.

Implanté au sein de l’hôpital local Mohammed V d’Oued Zem sur une superficie de 700 mètres carrés, ce Centre d’hémodialyse de proximité illustre les efforts intenses et continus que le Maroc n’a eu de cesse de déployer en vue d’améliorer les conditions d’accès aux soins de santé pour les personnes démunies ou en situation de précarité.

Inauguré en 2012 par SM le Roi Mohammed VI, ce Centre traduit la bienveillance royale envers les personnes démunies atteintes d’insuffisance rénale chronique, en ce sens qu’il leur offre à titre exclusif et gracieux, une large gamme de prestations de santé de haute qualité.

Seuls les patients hémodialysés sans ressources bénéficiant du régime d’assurance maladie des personnes économiquement faibles (RAMED) sont éligibles aux services de ce Centre qui propose des soins néphrologiques de qualité répondant aux normes les plus exigeantes en termes de sécurité, d’hygiène et d’efficacité.

“Un total de 53 patients RAMEDistes sont actuellement pris en charge par le Centre et auxquels nous offrons, sans aucune contrepartie financière, plusieurs services de santé qualitatifs”, a indiqué dans une déclaration à la MAP, El Hassan Bayhoune, vice-président de la Fondation “Al Bouhaira” pour la solidarité sociale, qui assure la gestion de ce cette structure médico-sociale.

L’ensemble des dépenses relatives aux séances d’hémodialyse sont totalement prises en charge par la Fondation qui assure également aux malades, médicaments et suivi médical régulier, analyses biologiques et biochimiques ainsi qu’examens médicaux périodiques chez des spécialistes externes, et même le transport entre leurs domiciles et le lieu de traitement, a ajouté M. Bayhoune.

La Fondation, qui gère également les centres d’hémodialyse de Benslimane et de Ben Ahmed et qui assure aussi l’achat de services pour les malades inscrits sur la liste d’attente, a pris en charge dernièrement les frais d’une opération de transplantation d’un rein au profit d’une patiente ainsi que le suivi médical d’une autre le long de sa période de grossesse.

Grâce à l’accompagnement médical prodigué par le Centre et son personnel, cette dernière a pu accoucher d’un bébé en parfaite santé, ce qui est un fait rare pour une personne souffrant d’insuffisance rénale.

Le Centre d’hémodialyse d’Oued Zem dispose de trois salles de dialyse de 15 lits et emploie une équipe médicale et paramédicale de 16 personnes dont un médecin généraliste et 10 infirmiers qui veillent à garantir aux patients en insuffisance rénale chronique et aiguë une meilleure prise en charge et un accompagnement médical et social optimal.

Pour lui permettre de continuer à assurer des services de qualité aux bénéficiaires, l’INDH accorde au Centre d’hémodialyse d’Oued Zem une subvention annuelle sous forme de produits (concentrés, kits…) d’une valeur de 300.000 dirhams, sachant que le budget du fonctionnement de cette structure s’élève à 1,8 million de dirhams.

L’INDH participe également à l’équipement du Centre en matériel et vient de lui accorder une contribution de 70% du prix d’achat de quatre générateurs d’hémodialyse d’une valeur de 480.000 dirhams afin qu’il puisse prendre en charge plus de personnes.

Elle a également versé au centre 70% du prix d’acquisition de fumigateurs et de désinfectants d’une valeur de 100.000 dirhams et autant pour réaliser les travaux de construction d’un dépôt médical et d’un autre pour déchets hospitaliers.

L’importance des financements mobilisés par l’INDH en faveur des patients dialysés sans ressources dénotent toute l’attention et l’intérêt qu’elle accorde aux populations vulnérables. Fidèle à sa vocation, l’INDH a depuis son lancement en 2005, apporte un précieux soutien aux populations démunies à travers son programme de lutte contre la précarité.

“C’est justement dans ce cadre de ce programme ambitieux qui vise à accompagner les populations les plus vulnérables que le Centre d’hémodialyse d’Oued Zem a vu le jour”, a affirmé, pour sa part, Taïb Khaldoune, chef de service à la Division de l’action sociale à la préfecture de Khouribga.

Cet accompagnement, a-t-il précisé, consiste essentiellement en la prise en charge des bénéficiaires dans des centres spécialisés tels que les centres d’accueil pour enfants abandonnés, les centres pour personnes à besoins spécifiques, les maisons de retraite.

M. Khaldoune a en outre souligné que cette structure médico-sociale de proximité vient combler le manque criant de l’offre de santé destinée aux insuffisants rénaux au niveau de la ville d’Oued Zem, faisant observer que certains patients étaient obligés de se déplacer à Casablanca pour leurs séances d’hémodialyse avec tout ce que cela engendre comme désagréments.

Le Centre d’hémodialyse d’Oued Zem est un projet à grande utilité sociale qui fait partie des plus grandes et importantes réalisations de l’INDH dans la province de Khouribga.

Destiné à assurer aux patients démunis le traitement de leur insuffisance rénale et à rapprocher les soins de leurs lieux de résidence, le Centre garantit aux bénéficiaires les meilleures conditions de confort, de sécurité et de qualité de soins. Cependant, pour pouvoir répondre à une demande de plus en plus croissante, sa capacité d’accueil doit impérativement être renforcée.

Lire aussi

Recomposition des commissions permanentes du CSPJ, et création de trois nouvelles commissions thématiques (Communiqué)

jeudi, 15 avril, 2021 à 0:22

Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a procédé, conformément à son règlement intérieur, à la recomposition de ses commissions permanentes et à la mise en place de trois nouvelles commissions thématiques, et ce lors de sa réunion hebdomadaire de mardi au cours de laquelle les dossiers relatifs à la situation professionnelle de plusieurs magistrats affectés dans diverses juridictions du Royaume ont été passés en revue.

Province de Sidi Bennour: inauguration de l’internat du collège Oualidia

jeudi, 15 avril, 2021 à 0:00

L’internat du collège Oualidia (province de Sidi Bennour), récemment rénové, a été inauguré lundi dans le cadre d’une convention cadre entre le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, la société Procter & Gamble et le club Rotary Casa-Nord, en présence notamment du gouverneur de la préfecture de Sidi Bennour, El Hassan Boukouta.

Versement des bourses d’études aux stagiaires de l’OFPPT à partir du 15 avril

mercredi, 14 avril, 2021 à 23:57

Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé, mercredi, que les bourses d’études seront versées à partir de jeudi, au profit des stagiaires de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT).