La région de Drâa-Tafilalet ne compte plus de cas confirmés de Covid-19

La région de Drâa-Tafilalet ne compte plus de cas confirmés de Covid-19

vendredi, 29 mai, 2020 à 19:52

Jamaleddine Benlarbi

Errachidia – La région de Drâa-Tafilalet ne compte plus aucun cas confirmé du nouveau Coronavirus (Covid-19) après que le dernier patient qui était encore sous traitement au niveau régional a quitté vendredi l’hôpital des spécialités Bougafer à Ouarzazate.

Il s’agit d’une jeune femme âgée de 19 ans issue de la province de Ouarzazate et dont les analyses de laboratoire ont démontré la guérison du nouveau Coronavirus.

Ce nouveau cas de guérison, qui a avait été pris en charge conformément au protocole de soins adopté par le ministère de la Santé, porte à 499 le nombre total des rémissions dans la province de Ouarzazate et à 581 celui enregistré au niveau de la région de Drâa-Tafilalet.

Dans une déclaration à la presse à sa sortie de l’hôpital, Lamiaa Rakba, a souligné qu’elle a été prise en charge dans de bonnes conditions, mettant en exergue les efforts importants fournis par l’équipe médicale et paramédicale qui a veillé sur son état de santé, ainsi que par les autorités locales.

Elle a appelé les habitants de la province de Ouarzazate à continuer de se conformer aux mesures de prévention préconisées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire et de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter d’être contaminés au nouveau Coronavirus.

Le directeur régional de la Santé à Drâa-Tafilalet, Khalid Salmi, a relevé que les résultats obtenus au niveau régional contre le Covid-19 ont été possibles grâce aux efforts colossaux fournis par l’ensemble des intervenants dans les cinq provinces de la région, en coordination avec les autorités locales.

Il a ajouté, dans une déclaration à la MAP, que les mesures préventives préconisées, notamment le port de masques et l’observation de la distance de sécurité, ont joué un rôle important pour limiter la propagation du nouveau Coronavirus à Drâa-Tafilalet.

M. Salmi a rappelé la procédure adoptée en cas de découverte d’un cas suspect, précisant qu’un prélèvement naso-pharyngé est effectué à la personne en question.

En cas de résultat positif, le patient est pris en charge au sein d’un service spécial et soumis à des analyses biologiques, avant de lui prescrire des médicaments et suivre l’évolution de son état de santé, a-t-il poursuivi.

Le responsable s’est félicité des efforts déployés dans le cadre des cellules actives dans ce domaine au niveau des cinq provinces de la région, ainsi que des actions entreprises en coordination avec l’ensemble des intervenants, notamment la wilaya de la région de Drâa-Tafilalet, les préfectures des provinces, ainsi que les services de sécurité qui participent à la localisation des personnes contacts des cas confirmés.

M. Salmi a relevé que les trois laboratoires d’analyses disponibles dans la région ont joué un rôle central et actif dans le dépistage des cas de Covid-19, faisant savoir que des prélèvements sont effectués actuellement sur les employés de plusieurs institutions et des banques, ainsi que les chauffeurs de taxi.

Il a indiqué qu’entre 600 et 900 tests sont effectués quotidiennement au niveau de la région de Drâa-Tafilalet, précisant que l’ensemble des résultats ont été négatifs.

M. Salmi a appelé les habitants de la région à ne sortir de chez eux qu’en cas de nécessité, à continuer de se conformer aux mesures préventives adoptées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire et à faire preuve de prudence pour éviter l’apparition de nouveaux cas confirmés.

La déléguée provinciale de la Santé à Ouarzazate, Badiâa Abdellaoui, a souligné que la situation épidémiologique dans la province s’est caractérisée par l’apparition de trois foyers de contamination, dont deux familiaux et un localisé dans la prison locale avec plus de 460 cas confirmés.

Elle a rappelé que le nombre total des cas confirmés de Covid-19 enregistrés dans la province de Ouarzazate s’est établi à 503 personnes, dont 499 ont guéri.

Mme Abdellaoui a souligné, en outre, que l’infrastructure sanitaire de Ouarzazate a été renforcée, suite à la pandémie du Covid-19, avec 156 lits, dont 23 réservés au service de réanimation des patients du Covid-19, 7 au service de maternité et 2 pour celui des patients souffrant d’insuffisance rénale.

Aucun nouveau cas confirmé d’infection au nouveau Coronavirus n’a été enregistré dans la région de Drâa-Tafilalet durant les 24 dernières heures et ce, pour le treizième jour consécutif.

Le nombre total des contaminations au niveau de cette région est resté inchangé à 586 cas confirmés, a rappelé la même source, précisant que la distribution par province de ces personnes fait ressortir que 503 cas ont été recensés dans la province de Ouarzazate, 52 dans celle de Midelt, 14 dans celle de Zagora, 10 à Tinghir et 7 à Errachidia.

Par ailleurs, 5 décès (4 à Ouarzazate et 1 à Zagora) à cause du nouveau Coronavirus sont à déplorer au niveau régional depuis le début de la pandémie.

Soixante et onze (71) nouveaux cas d’infection au Covid-19 ont été confirmés au Maroc au cours des dernières 24 heures, portant à 7.714 le nombre total des cas de contamination dans le Royaume, a annoncé vendredi le ministère de la Santé.

Le nombre de personnes déclarées guéries s’est élevé, jusqu’à vendredi à 18H00, à 5.271 avec 76 nouvelles rémissions, alors que le nombre des morts est resté inchangé à 202, aucun nouveau décès n’ayant été recensé ces dernières 24 heures.

Lire aussi

Casablanca: Arrestation de deux individus pour leur implication dans une tentative de corruption d’un fonctionnaire de police

samedi, 11 juillet, 2020 à 18:07

Les éléments du district de police de Sidi Bernoussi à Casablanca ont interpellé, vendredi, deux individus, âgés de 27 et 30 ans, pour leur implication présumée dans une affaire de tentative de corruption d’un fonctionnaire de police et d’usurpation d’identité.

Ksar El Kébir: Un policier contraint de faire usage de son arme de service lors d’une intervention sécuritaire

samedi, 11 juillet, 2020 à 18:04

Un policier relevant de la brigade locale de la police judiciaire de Ksar El Kébir a été contraint, samedi, de faire usage de son arme de service et de tirer une balle de sommation lors d’une intervention sécuritaire pour interpeller un individu, recherché au niveau national, qui exposait les éléments de la police à de graves menaces à l’aide d’armes blanches de gros calibre.

Réunion lundi par visioconférence de la Haute commission de coordination de l’action commune arabe

samedi, 11 juillet, 2020 à 16:04

La Haute commission de coordination de l’action commune arabe tiendra, lundi par visioconférence, sa 49ème session ordinaire en vue de s’accorder sur une conception arabe globale des moyens pour faire face aux effets de la pandémie du coronavirus.