Se confiner chez soi, une action aux vertus insoupçonnées

Se confiner chez soi, une action aux vertus insoupçonnées

dimanche, 29 mars, 2020 à 12:37

.-Par Abdelhakim Khirane-.
Rabat  – “La fin justifie les moyens…” En vertu de cet adage, l’exception devient la règle et l’inhabituel un quotidien.

Le monde a été pris au dépourvu par le nouveau coronavirus, qui a contraint de nombreux pays à imposer des mesures de “confinement”, affectant plus de trois milliards de personnes, dans l’objectif de circonscrire la propagation de l’épidémie et ses conséquences néfastes et par conséquent préserver la santé publique.

Si rester confiné chez soi est une situation inaccoutumée, elle offre toutefois plusieurs avantages et prodigue des bienfaits appréciables.

En effet, cette situation de confinement donne la possibilité de redécouvrir les liens de la famille nucléaire, en passe d’être coupés et cassés par ses propres membres qui, malgré le fait de vivre ensemble, gardent les yeux rivés sur les écrans de leurs smartphones et tablettes, cédant davantage à cette manie obsessionnelle, responsable de leur éloignement social.

C’est donc une véritable opportunité pour reconstruire la cohésion familiale perdue, en se rassemblant pour approfondir ses acquis, aborder des sujets d’ordre général favorable la construction intellectuelle, développer le sens critique et d’analyse chez les enfants et les plus jeunes et ce, tout en savourant des moments en famille, de plus en plus rares sous le fardeau déplaisant de la vie moderne.

C’est également l’occasion de suivre les programmes télévisés culturels ou religieux de qualité, mais aussi d’autres programmes ludiques qui atténuent le stress et la pression subis durant cette situation exceptionnelle, marquée par la peur et l’incertitude.

Cette situation de confinement apporte, en outre, d’autres bienfaits, notamment l’utilisation de la technologie et de ses fonctionnalités comme la communication en temps réel qui, même si elle demeure “virtuelle”, donne vie à ces liens familiaux, presque perdus dans le giron de “la vie moderne”.

Par ailleurs, ces circonstances sont aussi l’occasion de se réconcilier avec le livre, “ami fidèle” abandonné par beaucoup de personnes, et reprendre ainsi goût au plaisir que procure le papier, contrairement au format électronique qui lui, désinvite les lecteurs.

Il est à rappeler que la lecture procure des avantages incontestables, mis en avant dans une étude menée par un spécialiste en neuropsychologie cognitive, qui affirme qu'”il suffit de lire six minutes par jour pour réduire le stress de 60%”, soulignant que cette activité est plus efficace que d’écouter de la musique, de marcher ou de jouer aux jeux vidéos.

Dans cette perspective, les spécialistes recommandent de profiter du temps libre offert par le confinement pour pratiquer des activités sportives, souvent au bas de l’échelle des priorités, soit par de simples mouvements réguliers, soit à l’aide d’équipements qui aident à maintenir la forme et l’endurance physique.

Les recherches dans ce domaine ont démontré que les exercices sportifs d’intensité légère à modérée, pratiqués environ trois fois par semaine, même à la maison, peuvent renforcer le système immunitaire du corps, réduisant ainsi le risque de maladie et améliorant la santé mentale.

Cette situation exceptionnelle donne suffisamment de temps aux individus pour s’adonner à leurs loisirs préférés, eux qui souvent se disent pressés par le temps, les contraintes professionnelles et familiales.

En plus de ces activités, les sociologues conseillent de se lancer dans des activités simples, mais à grand effet psychologique. Ils proposent, dans ce sens, de trier les mails et les images insignifiantes, stockés sur les ordinateurs personnels et les smartphones, dans le but de libérer de l’espace et obtenir une meilleure performance sur leurs gadgets.

Il est également recommandé de se tenir au courant régulièrement et modérément des dernières recommandations et informations sanitaires liées à cette pandémie, qui a mis au défi les politiciens, les scientifiques, voire même les détenteurs de brevets d’invention, ainsi que les lauréats des prix Nobel, tous confrontés à un immense et même obstacle.

Il est ainsi probable que dans le cœur de l’adversité se place la grâce. Cette situation hors du commun constitue un nouveau départ pour un style de vie systémique et organisé, réduisant l’adoption d’habitudes de vie malsaines qui font partie intégrante de l’existence quotidienne des individus.

De cette façon et depuis l’apparition de cette pandémie, l’inhabituel devient effectivement pratique courante, avec un engagement soutenu vis-à-vis des règles d’hygiène, principe essentiel dans la religion islamique, la réduction des rassemblements inutiles, le respect de la “distanciation sociale” dans son sens positif, le renforcement des liens familiaux, ainsi que l’appréciation et le bon usage du temps.

Enfin, la société à notre époque a réellement discerné le sens des paroles du Prophète Sidna Mohammed, paix et salut de Dieu soient sur lui, quand il a dit : “Il est deux bienfaits dont beaucoup de gens ne savent pas tirer profit : la santé et le temps libre”.

Lire aussi

Journée mondiale de l’Environnement : Lancement d’une campagne médiatique pour sensibiliser sur la biodiversité

vendredi, 5 juin, 2020 à 23:46

Le ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement- Département de l’Environnement- a annoncé le lancement d’une campagne sur les médias audiovisuels, les sites électroniques et les réseaux sociaux pour informer et sensibiliser sur la biodiversité et l’importance des services écosystémiques.

L’exportation des médicaments fabriqués localement au centre d’une réunion entre le ministère de la Santé et les représentants du secteur pharmaceutique

vendredi, 5 juin, 2020 à 23:37

Une série de rencontres de communication ont été lancées depuis le 27 mai dernier à l’initiative du ministère de la Santé avec les représentants du secteur pharmaceutique au Maroc axées sur l’exportation des médicaments fabriqués localement pendant la conjoncture actuelle marquée par la propagation du coronavirus (Covid-19).

Espagne : Arrestation d’un Marocain radicalisé membre présumé de Daech (police)

vendredi, 5 juin, 2020 à 23:28

La police nationale espagnole a annoncé, vendredi, l’arrestation le 3 juin à Guadalix de la Sierra, près de Madrid, d’un “individu de nationalité marocaine pour sa participation présumée aux crimes d’appartenance à une organisation terroriste, d’endoctrinement et d’autoformation”.