Le discours royal souligne la place des régions dans le développement et la répartition équitable des richesses

Le discours royal souligne la place des régions dans le développement et la répartition équitable des richesses

jeudi, 7 novembre, 2019 à 17:40

Rabat-Le discours royal à l’occasion du 44è anniversaire de la Marche verte a souligné la place qu’occupe les régions dans la réalisation du développement et la répartition équitable des richesses, a souligné jeudi le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.

Intervenant à l’ouverture de la réunion hebdomadaire du conseil de gouvernement, M. El Otmani a rappelé que SM le Roi Mohammed VI a insisté dans le discours sur l’importance d’”un esprit d’harmonie et de complémentarité” entre les régions, notant, par ailleurs, que chacune de ces régions ”doit pouvoir bénéficier équitablement des infrastructures et des grands projets”.

Il a également relevé que l’intérêt particulier accordé par le discours royal à la région de Souss et les provinces du sud renseigne sur la détermination à aller de l’avant vers l’édification d’une régionalisation avancée équilibrée.

M. El Otmani a assuré que l’ensemble des départements gouvernementaux dont les administrations et les établissements publics s’emploient à mettre en oeuvre les orientations stratégiques contenues dans le Discours royal qui seront considérées comme des objectifs du programme gouvernemental.

Le chef du gouvernement a en outre indiqué que le discours royal réitère la position constante du Souverain, qui est également celle du peuple marocain et qui fait l’unanimité, à savoir l’attachement du Maroc à son unité nationale et son intégrité territoriale.

M. El Otmani a rappelé que SM le Roi a affirmé dans Son discours que l’Initiative d’autonomie constitue la traduction concrète de la solution recherchée et “la seule voie possible pour parvenir à un règlement du conflit” autour du Sahara marocain dans le respect total de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale du Royaume, notant que le Maroc reste ouvert aux efforts de la communauté internationale (conseil de sécurité de l’ONU) pour trouver un règlement définitif à ce conflit artificiel.

Il a également indiqué que le Discours royal a insisté sur l’intérêt accordé à l’Afrique ce qui consacre l’action menée par les différents acteurs dont les institutions officielles, le secteur privé et la société civile afin de donner la priorité aux relations avec les peuples et pays africains et permettre ainsi au Royaume d’être un acteur essentiel dans ce continent.

Le chef du gouvernement a, d’autre part, affirmé que le discours royal a réitéré l’engagement du Maroc à établir des relations saines et solides avec les Etats maghrébins.

Évoquant la célébration du 44-ème anniversaire de la Marche verte, M. El Otmani a souligné qu’il s’agit d’une épopée et un modèle de la défense par un peuple de sa souveraineté et son unité sous la conduite éclairée de son Souverain.

Il s’est en outre félicité des progrès réalisés récemment par le Maroc dont l’amélioration du classement Doing Business du Royaume qui souhaite rejoindre très prochainement le club des pays émergents.

Lire aussi

Doha: la bonne qualité de l’enseignement supérieur baliserait la voie à un avenir meilleur 

mercredi, 20 novembre, 2019 à 13:06

La bonne qualité de l’enseignement supérieur est à même de baliser la voie à un avenir meilleur, a assuré mardi à Doha, le ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha.

Projet de loi sur la grève : M. Amkraz plaide pour une approche de consensus et de concertation

mercredi, 20 novembre, 2019 à 12:15

Le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amkraz a plaidé, mardi à Rabat, en faveur de l’adoption d’un mécanisme consensuel et de concertation pour que la loi sur la grève puisse voir le jour.

Les Marocains de Séville célèbrent dans la joie et la mobilisation la fête de l’Indépendance

mercredi, 20 novembre, 2019 à 9:53

Cet événement phare de l’histoire du Royaume a été célébré à l’initiative du consulat général du Maroc à Séville, en présence notamment de représentants des associations marocaines œuvrant auprès des MRE dans les provinces de Séville, Huelva et Cordoue.