M. Bourita reçu à Bamako par le président malien

M. Bourita reçu à Bamako par le président malien

lundi, 20 mars, 2017 à 18:29

Bamako – Le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Nasser Bourita a été reçu, lundi à Bamako, par le président malien, M.Ibrahim Boubacar Keita.

Au cours de cette entrevue qui intervient sur Hautes instructions royales, M. Bourita a remis au chef de l’Etat malien un message de SM le Roi Mohammed VI.

Cette audience s’est déroulée en présence, du côté marocain, de l’ambassadeur du Royaume au Mali, M. Hassan Naciri, et du côté malien, du ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et de la coopération internationale, M. Abdoulaye Diop, du ministre directeur du cabinet du président de la République, M. Ibrahim Traoré, de l’ ambassadeur conseiller diplomatique du président M. Mahamadou Nimaga et du Secrétaire général adjoint à la Présidence, M.Moustapha Ben Barka.

Partager

Lire aussi

INDH: Inauguration à Casablanca d’un Centre d’orientation et de soutien dédié aux personnes à besoins spécifiques

mercredi, 13 décembre, 2017 à 22:50

D’un coût global de 422.000 dirhams, ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), vise à faciliter l’intégration des personnes à besoins spécifiques dans la vie quotidienne.

Mme El Ouafi réitère à Paris l’engagement du Maroc à appuyer l’initiative du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo

mercredi, 13 décembre, 2017 à 20:36

Le Maroc est engagé à accompagner la mise en œuvre du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo à travers le Centre de Compétences Changement Climatique du Maroc (4C Maroc ) en alignement avec les décisions prises lors de la conférence de Brazzaville en octobre dernier par des ministres de l’Environnement et de l’Economie de la CEEAC et de l’EAC, selon Mme El Ouafi.

L’Afrique doit réaliser un taux de croissance annuel d’au moins 7 % pour éradiquer la pauvreté et résorber le chômage des jeunes (rencontre)

mercredi, 13 décembre, 2017 à 19:22

Les intervenants dans le cadre d’une plénière sous le thème “L’Afrique possède ses récits”, ont appelé à investir dans le capital humain et à améliorer le climat des affaires dans les pays africains, une condition sine-qua-non pour résorber le chômage des jeunes (environ 12 à 13 millions de jeunes demandeurs d’emploi arrivent chaque année sur le marché du travail).