Une délégation de la Chambre des Représentants s’entretient avec des responsables de l’Assemblée nationale et du Sénat français

Une délégation de la Chambre des Représentants s’entretient avec des responsables de l’Assemblée nationale et du Sénat français

vendredi, 9 décembre, 2022 à 19:54

Rabat – Une délégation de la Chambre des Représentants a eu des entretiens, jeudi, avec des responsables de l’Assemblée nationale et du Sénat français.

La délégation parlementaire s’est ainsi entretenue avec la première vice-présidente de l’Assemblée nationale française (Parti socialiste français), Valérie Rabault, la vice-présidente du groupe d’amitié parlementaire France-Maroc du Sénat français, Céline Boulay-Espéronnier, et la présidente de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes de la même Chambre, Annick Billon.

“Le Maroc est le pays le plus stable de la région au niveau géopolitique, étant donné son histoire politique enracinée et la solidité de ses institutions”, a indiqué Mme Rabault, citée dans un communiqué de la Chambre des Représentants, soulignant l’importance des relations bilatérales et du partenariat franco-marocain, et la nécessité de s’orienter vers l’avenir dans ces relations.

Dans ce contexte, Mme Rabault a salué les réformes du Royaume, soutenant que “le Maroc, au niveau géopolitique, est un pays stable qui jouit d’une position distinguée au niveau international, ce qui est essentiel”. Elle a également loué la participation des femmes et des jeunes marocains à la vie politique et au renforcement des institutions, note le communiqué.

Après avoir mis en relief l’importance du rôle joué par les deux institutions législatives des deux pays pour atteindre cet objectif, la première vice-présidente de l’Assemblée nationale française a souligné “la nécessité de poursuivre le dynamisme qui marque les échanges et le dialogue entre les deux institutions”, notant que le projet de jumelage institutionnel entre la Chambre des Représentants et l’Assemblée nationale française et plusieurs autres Parlements nationaux européens, soutenu par l’Union européenne, témoigne de la volonté des autorités politiques des deux institutions de renforcer et de diversifier la coopération.

Pour leur part, les membres de la délégation de la Chambre des Représentants ont mis en exergue le rôle que peut jouer la diplomatie parlementaire dans l’entente entre les deux pays, soulignant la nécessité d’une entente mutuelle sur les questions et les intérêts vitaux pour les parties, ainsi que la grande importance de la liberté de circulation des personnes dans un cadre réglementaire, relève le communiqué.

Ils ont également passé en revue les grandes réformes lancées par le Royaume, notamment en matière d’autonomisation économique et politique des femmes, de protection de leurs droits et d’atteinte de la parité et de l’égalité, mettant en évidence la grande importance de la protection sociale qui est l’une des réformes structurantes qui caractérisent le règne de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Et d’ajouter que la garantie des droits sociaux va de pair avec d’importantes réformes politiques et institutionnelles fondées sur le jumelage et des projets structurants dans le domaine des infrastructures et des réformes économiques dans un contexte mondial inadéquat, auquel le Royaume est confronté en s’armant des réformes et de la détermination nationale collective pour gagner le pari de consolider le progrès et la démocratie.

Les membres de la délégation parlementaire marocaine ont également eu des entretiens avec la présidente de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes du Sénat français, et la vice-présidente du Groupe d’amitié Maroc-France du Sénat.

Ces pourparlers ont porté sur la participation des femmes à la vie politique, aux institutions législatives et gouvernementales et sur un certain nombre de questions d’intérêt commun.

La délégation de la Chambre des Représentants effectue une visite de travail à l’Assemblée nationale française dans le cadre du projet de jumelage institutionnel entre la Chambre et six autres institutions législatives (République tchèque, Belgique, Italie, Grèce, Hongrie, et Portugal).

Lire aussi

Algérie: RSF lance une pétition pour la libération urgente du journaliste Ihsane El Kadi

vendredi, 27 janvier, 2023 à 21:31

Reporters sans frontières (RSF) a lancé, vendredi, une campagne de signature d’une pétition en ligne pour la libération urgente du journaliste et patron de presse, Ihsane El Kadi, “harcelé juridiquement et détenu de manière abusive par les autorités algériennes”.

Tanger: Vers la création d’un réseau méditerranéen des experts et des organismes spécialisés dans la protection des données personnelles

vendredi, 27 janvier, 2023 à 21:12

La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) a organisé, vendredi à Tanger, une rencontre internationale pour jeter les bases et examiner les moyens de créer un réseau méditerranéen des experts et des organismes spécialisés dans la protection des données personnelles et de présenter par la même occasion l’expérience pionnière du Maroc dans ce domaine.

Le Médiateur du Royaume prône une vision novatrice en phase avec les attentes des citoyens, seul remède aux dysfonctionnements dans le service public

vendredi, 27 janvier, 2023 à 20:28

Le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou, a estimé, vendredi à Rabat, que le remède aux dysfonctionnements dans le service public réside dans l’adoption d’une vision novatrice basée sur un management intelligent dans les domaines administratif et institutionnel face aux besoins et attentes des citoyens



MAP LIVE

M24TV

Les plus populaires


MAP NEWSLETTERS MAROC