Réhabilitation de la Médina de Rabat: pour la revalorisation d’un patrimoine inestimable

Réhabilitation de la Médina de Rabat: pour la revalorisation d’un patrimoine inestimable

lundi, 14 janvier, 2019 à 17:00

Rabat- Les programmes de réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat constituent un chantier de grande envergure qui vise à revaloriser ce patrimoine inestimable et à améliorer le cadre de vie des habitants de ces espaces chargés d’historique.

Mobilisant des investissements de l’ordre de 625 millions de dirhams, le programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat, inscrit dans le cadre du plan de développement “Rabat ville lumière, capitale marocaine de la Culture”, prévoit plusieurs projets dont certains ont été achevés. Il en est ainsi des projets de traitement de la rue Lagza, de la restauration des murailles de la Kasbah des Oudayas, de traitement de l’avenue El Marsa, d’aménagement de terrains de sport de proximité au niveau de Bab Chellah (intramuros), de la construction d’une galerie commerciale et de la consolidation de la falaise d’El Mellah.

D’autres projets sont en cours de travaux, notamment l’aménagement des places publiques, la restauration de la muraille allant de Bab Laalou à Bab El Had, la consolidation des bâtisses menaçant ruine, la restauration des foundouks et la construction de l’espace de l’artisan.

La mise en oeuvre de cet ambitieux programme a été, par ailleurs, confortée par le lancement par Sa Majesté le Roi, le 14 mai dernier, du programme complémentaire de mise en valeur de l’ancienne médina de Rabat, doté d’une enveloppe budgétaire de 325 millions de dirhams.

Ce programme de nouvelle génération vise à valoriser et à améliorer l’accessibilité à la médina et à renforcer son attractivité, à travers notamment la construction de deux parkings souterrains près de “Bab El Had” et “Bab Chellah”, d’une capacité globale de 1.090 places de stationnement et l’aménagement des places autour du Marché Central et de Bab El Had. Il s’agit également du réaménagement du complexe sportif de Tamejajet, du traitement des abords des murailles de la médina et leur mise en lumière, de l’achèvement du pavage des rues et ruelles, de l’adressage des rues, ruelles et placettes, ainsi que l’installation de bornes d’informations.

Outre la ville de Rabat, ces programmes de nouvelle génération profitent aux anciennes médinas de Casablanca, Marrakech, Fès, Meknès, Essaouira, Salé et Tétouan qui connaissent, sous l’impulsion de SM le Roi, le lancement d’ambitieux projets ayant changé le visage de ces espaces historiques en contribuant à l’amélioration du cadre de vie de leurs habitants, la préservation de leur patrimoine architectural, matériel et immatériel, et la promotion de leur richesse culturelle authentique.

Ayant mobilisé d’importants investissements, ces programmes visent le renforcement de la dynamique de développement que connaissent ces cités historiques et de leur attractivité touristique et culturelle, la promotion de leur héritage civilisationnel et humain, outre l’amélioration substantielle des revenus des populations et le développement de l’économie sociale.

Ils se déclinent notamment à travers la réhabilitation des sites historiques d’activités économiques (Foundouks, ateliers, souks), des mosquées, d’écoles coraniques et de musées, l’aménagement de grands parkings sous-terrains, ainsi que la rénovation du système de signalisation et la mise en place d’un système d’information électronique pour le renforcement de l’offre touristique.

A mi-parcours, ces programmes ont déjà permis une véritable mue des anciennes médinas, cœur battant de ces cités impériales qui jouent un rôle de premier plan dans le rayonnement du Maroc et le développement de son attractivité touristique.

Lire aussi

Ouverture des candidatures pour la 5ème édition du Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier

mercredi, 22 mai, 2019 à 11:47

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé que la période de dépôt des candidatures pour la 5-ème édition du Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier a débuté le 16 mai et se poursuivra jusqu’au 13 septembre prochain.

Meknès: Un inspecteur de police contraint de brandir son arme de service pour arrêter un individu qui mettait en danger la vie de citoyens et d’éléments de police

mercredi, 22 mai, 2019 à 9:41

Un inspecteur de police relevant du huitième arrondissement de la préfecture de Meknès a été contraint, mardi soir, de brandir son arme de service sans l’utiliser, pour arrêter un individu qui exposait des citoyens et des fonctionnaires de police à un danger sérieux à l’aide d’une arme blanche.

Lancement de la 13-ème édition du Prix Mohammed VI de la calligraphie marocaine

mardi, 21 mai, 2019 à 23:39

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques organise, du 16 mai au 30 août, la 13-ème édition du Prix Mohammed VI de la calligraphie marocaine, un rendez-vous annuel qui récompense les meilleurs calligraphes nationaux et rend hommage aux plus expérimentés en reconnaissance de leur contribution dans ce domaine.