Le programme national de pompage solaire, un projet rentable pour l’Etat et les agriculteurs (Douiri)

Le programme national de pompage solaire, un projet rentable pour l’Etat et les agriculteurs (Douiri)

lundi, 17 juin, 2013 à 21:14

Rabat – Le programme national de pompage solaire dans les projets d’économie d’eau en irrigation vise à faire des économies sur la subvention de la caisse de compensation au gaz butane et à subventionner les petits et moyens agriculteurs qui bénéficieront d’une énergie gratuite, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Fouad Douiri.

 “L’économie d’énergie à travers le pompage solaire permettra à l’agriculteur d’avoir accès à une énergie gratuite et à l’Etat de réduire les charges de la caisse de compensation allouées au gaz butane”, a-t-il souligné lors d’une conférence de presse sur la présentation de ce programme, qu’il a qualifié de “projet rentable aussi bien pour l’agriculteur que pour l’Etat”.

Lire aussi

Droits de l’Homme: le Département d’Etat met en avant la consolidation du processus démocratique au Maroc

vendredi, 20 avril, 2018 à 23:27

“Les observateurs internationaux et nationaux jugent que les élections législatives de 2016 étaient crédibles et (…) exemptes de toutes irrégularités systémiques”, note le Rapport sur la situation des droits de l’Homme au titre de l’année 2017, rendu public à Washington par le Département d’Etat US.

Golf – Trophée Hassan II (2è journée): L’Australien Andrew Dodt s’illustre, l’Espagnol Alvaro Quiros toujours en tête

vendredi, 20 avril, 2018 à 22:05

Finissant cette journée avec 4 coups au-dessous du par, soit (-6 au total par), Dodt a signé une belle remontée (10 places), se positionnant désormais à la 2ème place au général juste derrière Quiros (-2, -7 total par), alors que Erik Van Rooyen (-1, -5 total par) occupe la troisième place.

Les défis liés à l’emploi, au travail décent et au chômage au centre d’entretiens maroco-burundais

vendredi, 20 avril, 2018 à 19:48

La visite du ministre burundais vise à s’enquérir de l’expérience marocaine dans le domaine de la gestion des ressources humaines de la fonction publique, ainsi que dans les domaines d’intérêt commun, a indiqué le ministère dans un communiqué.