Canicule: Le sud et l’est de l’Australie en alerte incendie

Canicule: Le sud et l’est de l’Australie en alerte incendie

samedi, 6 janvier, 2018 à 10:09

Canberra, 06/01/2018 (MAP) – Suite aux températures particulièrement élevées pour la saison toute cette semaine, le risque d’incendie est particulièrement élevé ce week-end dans les régions du sud et de l’est de l’Australie.

Dans certaines régions, les températures devraient atteindre 46 degrés, avec de forts vents du nord au nord-ouest, ce qui entraîne un risque d’incendie extrêmement sévère, indique le Bureau de Météorologie.

Ainsi, les autorités locales ont exhorté les citoyens à suivre les plans de survie en cas d’incendie de forêts et ont interdit de porter ou allumer un feu dans les bois, les forêts et les landes.

« Il y a beaucoup de gens qui sont toujours en vacances sur les rivières et le long des zones côtières. Ils doivent s’informer sur les plans de survie en cas d’incendie de forêts pour éviter le pire », a souligné Greg Nettleton, chef des pompiers de l’Australie méridionale.

Il a également conseillé les estivants à éviter d’utiliser les machines près de l’herbe ou des arbres.

 

BI

Lire aussi

La bourse de Casablanca ouvre dans le rouge

jeudi, 19 juillet, 2018 à 12:13

Le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, s’affichait à 11.317,33 points, alors que le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, évoluait à 9.179,21 points.

El Jadida: BMCE Bank inaugure les séminaires régionaux de l’investissement en faveur des MRE

jeudi, 19 juillet, 2018 à 11:34

Placée sous le signe “Comment réussir son investissement au Maroc ?”, la quatrième édition de ce programme se distingue par un souci d’une proximité accrue des “Marocains Citoyens du Monde” et d’une plus grande diffusion des informations et des données sur les possibilités offertes aux MRE.

ONU: le Forum politique de haut niveau sur le développement durable adopte sa déclaration ministérielle

jeudi, 19 juillet, 2018 à 10:09

Dans cette Déclaration, riche de 31 paragraphes, les ministres et hauts responsables ont toutefois souligné que “trois ans après l’adoption du Programme 2030, le rythme nécessaire à l’exécution de cet ambitieux programme n’a pas été atteint et que les progrès enregistrés sont inégaux d’un pays ou d’une région à l’autre”.