Le Maroc connaît un “changement très important et une modernisation spectaculaire”

Le Maroc connaît un “changement très important et une modernisation spectaculaire”

mardi, 25 juin, 2013 à 17:37

Barcelone – Le Maroc est en train de connaître un “changement très important et une modernisation spectaculaire” dans tous les domaines, a souligné le président du comité organisateur du Salon international de la Logistique de Barcelone (SIL), Enrique Lacalle.

“Le Maroc, un pays en pleine évolution a trouvé la vitesse de croisière pour aller de l’avant dans sa politique de réformes et de développement”, a affirmé M. Lacalle dans un entretien à la MAP en marge de la tenue à Barcelone (Nord-est de l’Espagne), du 18 au 20 juin, de la 15ème édition du Salon international de la logistique (SIL-2013) avec la participation du Maroc comme invité d’honneur.

Les efforts de réformes et de modernisation déployés par le Royaume ont consolidé sa position internationale et font de lui l’un des pays les plus importants en Méditerranée, a fait remarquer le président du comité d’organisation du SIL, qui a dit avoir visité à plusieurs reprises le Maroc où il a constaté in situ un développement “de grande ampleur”.

Dans ce contexte, il a salué la stratégie sectorielle adoptée par le Maroc dans le but de développer ses secteurs économiques les plus importants, dont celui de la logistique et du transport.

Le Maroc accorde une grande importance à la logistique, a-t-il dit, rappelant que le Royaume a mis en place une nouvelle stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique visant la mise en place de 70 plateformes logistiques. Ce plan vise, entre autres, à ramener les coûts de la logistique à 15 pc du PIB à l’horizon 2015 contre 20 pc aujourd’hui, et à assurer la décongestion des routes et des villes avec la création de plusieurs zones logistiques, a indiqué le responsable espagnol.

Ladite stratégie permettra, selon lui, de gagner 0,5 point de PIB par année, soit 5 pc en 10 ans, générant entre 36.000 et 40.000 emplois d’ici 2015 et touchant, à l’horizon 2030, 3.300 ha et 18 villes marocaines.

Par ailleurs, M. Lacalle a relevé que la participation du Royaume comme invité d’honneur du SIL est une reconnaissance aux efforts déployés par le Maroc et constitue une “bonne opportunité” pour les 500 entreprises qui prennent part au salon pour nouer des contacts et établir des relations avec leurs homologues du Maroc, qui représente “la principale porte d’entrée vers l’Afrique”.

Considéré comme deuxième Salon de référence du secteur par sa taille en Europe, le SIL de Barcelone est le point de rencontres de toute l’activité logistique du Sud de l’Europe, du bassin méditerranéen mais aussi de l’Amérique latine et de l’Asie du sud-est.
Le salon, ouvert mardi par la ministre espagnole de l’Equipement, Ana Pastor, en présence du ministre de l’Equipement et du transport, Aziz Rabbah, est marqué par la célébration du 11ème anniversaire du Forum méditerranéen de la logistique et des transports, au cours duquel les participants discutent de sujets d’intérêt commun et de la nouvelle politique sectorielle et de la logistique des transports dans la région méditerranéenne.

Propos recueillis par Omar El Mrabet

Lire aussi

L’Aerospace Moroccan Cluster s’allie avec le groupement flamand FLAG pour développer la recherche au service de l’industrie aérospatiale

mercredi, 19 juin, 2019 à 14:18

Le Cluster Aéronautique du Maroc “Aerospace Moroccan Cluster” (AMC) et le groupement industriel flamand “Flemish Aerospace Group” (FLAG) ont convenu de développer des projets de recherche collaboratifs et échanger des informations entre les deux organisations pour la promotion de l’industrie aérospatiale.

18ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du Monde: Une belle histoire musicale et humaine qui atteint l’âge de la maturité

mercredi, 19 juin, 2019 à 13:02

Rabat et le Maroc ont leur propre festival de musique et pas n’importe quel festival, le deuxième au monde en matière d’affluence.

Bad Sebta: saisie de 14 kg de chira

mercredi, 19 juin, 2019 à 12:51

La quantité de drogue, aménagée sous forme de plaquettes, a été dissimulée dans les cavités renfermant le pot d’échappement d’une voiture immatriculée au Maroc, qui s’apprêtait à gagner le préside occupé de Sebta.