Santiago: une capitale latine qui tutoie les cimes des Andes

Santiago: une capitale latine qui tutoie les cimes des Andes

mercredi, 13 juin, 2018 à 11:42

 

Par Hicham Lakhal

 

Santiago – Avec ses bâtiments d’une grande beauté, ses paysages naturels à couper le souffle, son architecture splendide et ses monuments historiques, Santiago se présente comme l’une des plus importantes villes d’Amérique latine qui tutoient les cimes de la Cordillère des Andes, la plus longue chaîne de montagnes dans le monde, qui s’étend sur une distance de 7.000 km le long de la côte ouest du continent sud-américain.

La beauté de cette ville, fondée en 1541 par les Espagnols, s’exprime dans tous les recoins: il s’agit d’une ville captivante de par tout ce qu’elle a à offrir aux visiteurs. Les amoureux de l’esthétique peuvent admirer l’objet de leur intérêt en faisant le tour des principaux monuments historiques de la ville du haut du ciel à bord d’un hélicoptère.

Située au centre du Chili, entourée d’un côté par la Cordillère des Andes et de l’autre par des montagnes du Pacifique et traversée d’est en ouest par le fleuve Mapuche, Santiago fait partie de ces villes d’Amérique latine qui sont à la page de leur époque, notamment dans le domaine de la construction antisismique, puisque le pays est menacé par des tremblements de terre constants.

La fascination des visiteurs pour Santiago n’est pas étonnante eu égard à l’harmonie dégagée de la rencontre des gratte-ciel avec les bâtiments plus anciens de cette ville qui compte environ sept millions de personnes, sur une population totale de 17 millions de Chiliens.

Parmi les monuments les plus importants de la capitale chilienne, figure le plus haut gratte-ciel en Amérique latine, qui culmine à environ 300 mètres. La construction de ce bâtiment a commencé en 2006 et s’est achevée en 2014. Pour visiter la “Gran Torre” il suffit d’emprunter un ascenseur qui peut monter 62 étages en 45 secondes. De là, il est possible de profiter d’une vue panoramique à 360 degrés et d’admirer la cordillère des Andes, surtout lorsque les sommets des montagnes sont recouverts d’un manteau de neige.

Cette tour, visitée par près de 250.000 personnes par jour, fait partie du Costanera Center, qui compte l’un des plus grands centres commerciaux sur le Continent, ainsi que deux hôtels et des bureaux.

Ceux qui n’aiment pas les hauteurs peuvent visiter le palais de La Moneda qui abrite les bureaux du Président du pays et de hauts fonctionnaires du gouvernement.

Ce palais, dont la construction a nécessité plus de deux décennies (1784-1805), a été le théâtre de l’un des événements les plus traumatisants de l’histoire du pays. Après avoir été endommagé lors du coup d’État du 11 septembre 1973 dirigé par Augusto Pinochet, le palais a été restauré et réhabilité le 11 mars 1981.

La ville de Santiago, comprend des dizaines d’universités et de monuments historiques, dont la colline Santa Lucía qui culmine à 630 mètres d’altitude et dont la superficie totale est de 65.300 m2.

Cette colline, qui est au fait la cheminée d’un volcan, est considéré comme l’un des parcs publics les plus symboliques et les plus attrayants pour les visiteurs.

Le Théâtre Municipal de Santiago, conçu dans le style français néo-classique, est un “joyau architectural” inauguré en septembre 1857 au cœur de la capitale chilienne pour refléter l’attention qu’accordée le pays au théâtre.

Pendant plus de 150 ans, cet édifice a survécu aux incendies et aux tremblements de terre, dont celui de magnitude de 8,8 sur l’échelle de Richter qui avait frappé le Chili en 2010.

La visite de Santiago n’est pas complète sans un tour du musée d’art précolombien, qui regroupe une série d’œuvres d’art reflétant la culture de différents peuples qui vivaient dans la région il y a des milliers d’années.

Aussi, la ville propose une profusion de monuments à visiter comme le Parc Florestal, le quartier de Villa Vista, La plaza de Armas au centre-ville, la Chascona (maison de Pablo Neruda), la colline San Cristobal et d’autres sites qui ont préservé leur originalité.

Lire aussi

Le Groupe OCP acquiert 20% de la société espagnole FERTINAGRO BIOTECH

mardi, 23 octobre, 2018 à 14:06

L’OCP S.A, leader mondial dans le secteur des engrais phosphatés, et Fertinagro Biotech S.L, société espagnole spécialisée dans la commercialisation de solutions innovantes de nutrition des plantes

Tenue à Santiago du Chili de la 5ème session des consultations politiques Maroc-Chili

mardi, 23 octobre, 2018 à 13:26

Les travaux de la 5ème session des consultations politiques Maroc-Chili se sont tenus, lundi à Santiago du Chili, sous la présidence de la secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale

Le gouvernement table sur un taux de croissance autour de 3,2 % (PLF 2019)

mardi, 23 octobre, 2018 à 8:06

Le gouvernement prévoit de réaliser un taux de croissance de 3,2 % en 2019 et de contenir l’inflation à moins de 2%, a affirmé lundi le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Benchaâboun.