Aousserd: Une contribution de plus de 6 MDH de l’INDH en 2022

Aousserd: Une contribution de plus de 6 MDH de l’INDH en 2022

mercredi, 28 juillet, 2021 à 12:11

Dakhla – L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) va contribuer avec une enveloppe de 6.712.303 Dhs pour la réalisation de plusieurs projets socio-économiques dans la province d’Aousserd au titre de l’année 2022.

Le comité provincial du développement humain (CPDH) d’Aousserd a adopté, au cours de sa réunion tenue sous la présidence du gouverneur de la province, Abderrahaman El Jaouhari, le plan d’actions pour l’année 2022 en vue de la mise en œuvre des projets relatifs aux quatre programmes de l’INDH.

Concernant le premier programme relatif au rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base dans les territoires les moins équipés, une enveloppe budgétaire de 600.000 Dhs, portant sur un seul projet relatif à l’acquisition d’une ambulance pour réduire les disparités territoriales et sociales en milieu rural a été validée par la réunion.

Quant au programme relatif à l’accompagnement des personnes en situation de précarité, un montant estimé à plus de 1,64 MDH a été mobilisé pour des projets destinés notamment à la gestion des centres d’accueil Bir Gandouz et Alfokma pour une enveloppe respective de 100.000 Dhs.

Le CPDH a également approuvé une contribution de l’INDH de l’ordre de plus 3,14 MDH pour le financement des projets d’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes.

Ces projets portent notamment sur le financement du programme relatif au soutien à l’entreprenariat (1,91 MDH), l’économie sociale et solidaire (936.780 Dhs) et à l’employabilité (300.000 Dhs).

S’agissant du programme lié à l’impulsion du capital humain des générations montantes, le montant total des crédits alloués se chiffre à plus de 1,31 MDH, portant sur la santé de la mère et de l’enfant (220.000 Dhs), le soutien de la scolarisation et la lutte contre la déperdition scolaire (710.000 Dhs) et le soutien de l’enseignement préscolaire en milieu rural (388.000 Dhs).

Les membres du CPDH ont également approuvé les projets programmés dans le cadre du programme relatif à l’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes en 2021, ayant mobilisé un montant global de 3.146.780 Dhs.

Ces projets portent notamment sur le financement du programme relatif au soutien à l’entreprenariat au profit de 31 porteurs de projets (plus de 2,20 MDH), à l’économie sociale et solidaire (629.356 Dhs) ayant bénéficié à cinq coopératives et à l’employabilité (314.678 Dhs), en vue d’accompagner les jeunes à la recherche d’un emploi.

De même, le CPDH a approuvé une convention relative au soutien scolaire, en partenariat entre la direction provinciale du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle et l’association “Entraide” pour le soutien scolaire, pour une enveloppe budgétaire de 70.000 Dhs.

S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la province d’Aousserd s’est félicité de l’apport qualitatif des projets programmés dans le cadre de la 3ème phase de l’INDH qui vont contribuer à l’amélioration de la situation socio-économique des catégories ciblées.

Dans cette lignée, M. El Jaouhari a salué les efforts consentis par les autorités provinciales, les membres du CPDH, les comités locaux du développement humain, les services extérieurs et les services de la division de l’action sociale, qui ne ménagent aucun effort et ne cessent de faire montre d’engagement et de disponibilité, en vue de concrétiser ces projets sur le terrain.

Lire aussi

«Le chemin du paradis», Grand Prix du Festival international du cinéma et immigration d’Oujda

dimanche, 24 octobre, 2021 à 10:00

«Le chemin du paradis», du Marocain Wahid Snouji, a remporté le Grand Prix de la 9ème édition du Festival international du cinéma et immigration d’Oujda, qui s’est clôturée samedi dans la soirée.

ONU: Le Venezuela et Cuba pour une solution durable “mutuellement acceptable” à la question du Sahara marocain

dimanche, 24 octobre, 2021 à 9:22

Le Venezuela et Cuba ont appelé, devant la 4è commission de l’Assemblée générale de l’ONU à New York, à une solution “durable et mutuellement acceptable” à la question du Sahara marocain.

Sahara marocain: Une ex-ministre zambienne de l’Intérieur exhorte l’Algérie à mettre fin à un “conflit artificiel et inutile”

dimanche, 24 octobre, 2021 à 9:00

L’ancienne ministre zambienne de l’Intérieur, Grace Njapau, a exhorté, à Kinshasa, l’Algérie à assumer ses responsabilités afin de mettre fin au “conflit artificiel” autour du Sahara marocain, mettant en avant la ferme volonté du Maroc de poursuivre sa politique de la main tendue, réaffirmée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour dépasser le blocage des relations et trouver une solution à ce différend “inutile”.