• Accueil
Asilah: Démarrage d’une session de formation sur l’élaboration d’une politique régionale de la jeunesse

Asilah: Démarrage d’une session de formation sur l’élaboration d’une politique régionale de la jeunesse

jeudi, 24 septembre, 2020 à 21:40

Asilah- Une session de formation sur l’élaboration d’une politique régionale pour la jeunesse, organisée à l’initiative du Forum méditerranéen de la jeunesse au Maroc (FOMEJE) en partenariat avec la Fondation Konrad Adenauer Stiftung Maroc, a démarré, jeudi à Asilah, en présence de responsables locaux.

Le démarrage de cette session, tenue sous le signe “Jeunesse et politique de développement régional: de sujet de réflexion à acteur de son élaboration”, a connu la participation d’une vingtaine de jeunes représentant les organisations de jeunesse et celles oeuvrant pour les jeunes, ainsi que des instances consultatives chargées des jeunes dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Lire aussi

Marrakech : Actualisation de la convention de partenariat entre l’Université Cadi Ayyad et le CNDH

vendredi, 23 octobre, 2020 à 21:34

L’Université Cadi Ayyad (UCA) et le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) ont procédé, jeudi à Marrakech, à l’actualisation de la convention de partenariat conclue en 2013 entre les deux parties en vue de l’implication du système universitaire dans la diffusion de la culture des droits humains et des valeurs de citoyenneté constructive.

Khénifra : Signature d’un accord pour le soutien des centres d’accueil mère-enfant en situation difficile

vendredi, 23 octobre, 2020 à 21:26

Un accord a été signé, récemment, à Khénifra, pour le soutien des centres d’accueil et de prise en charge des mères et des enfants en situation difficile au niveau provincial, et ce dans le cadre du programme mis en œuvre à cet égard par l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH).

La Belgique annonce le recours à l’armée pour lutter contre le coronavirus

vendredi, 23 octobre, 2020 à 21:14

Le Conseil des ministres du gouvernement fédéral belge a validé vendredi un déploiement de 1.500 militaires pour contribuer à la lutte contre la pandémie de coronavirus.