Bab Sebta: Saisie de 10 kg de chira

Bab Sebta: Saisie de 10 kg de chira

lundi, 16 septembre, 2019 à 13:11

Fnideq  – Les éléments de la brigade de contrôle conjointe de la Douane et de la Sûreté nationale opérant au point de passage de Bab Sebta ont mis en échec, le week-end dernier, une tentative de trafic de 10 kilogrammes de chira, a-t-on appris de source douanière.

Les éléments de la brigade conjointe de la Direction générale de la sûreté nationale et de l’Administration des douanes et impôts indirects ont saisi cette quantité de drogue suite à une fouille méticuleuse d’un véhicule familial, ayant permis de mettre la main sur la drogue soigneusement dissimulée dans un sac et un siège-auto pour enfants, a précisé la même source à la MAP.

Le conducteur du véhicule, un Marocain résidant en Espagne, a été remis à la police judiciaire de Tétouan pour complément d’enquête sous la supervision du parquet compétent.

Lire aussi

Journée internationale des douanes : Vernissage d’une exposition artistique à Rabat, à l’initiative de l’ADII

lundi, 27 janvier, 2020 à 18:44

L’administration des Douanes et impôts indirects (ADII) a organisé, lundi à Rabat, en collaboration avec le Syndicat marocain des artistes plasticiens professionnels, le vernissage d’une exposition d’arts plastiques sous le thème “La nature en lumière”.

Fkih Ben Saleh: Membres présumés d’une bande criminelle active dans le vol par effraction, deux multirécidivistes devant la justice

lundi, 27 janvier, 2020 à 18:40

Les éléments de la police judiciaire du district de sûreté de Fkih Ben Saleh ont déféré devant le parquet compétent, lundi, deux individus aux antécédents judiciaires dans le vol et trafic des stupéfiants, membres d’une bande criminelle spécialisée dans les vols par effraction dans des agences de transfert d’argent, de change de devises et autres magasins de commerce.

La DGAPR dément les allégations d’une association concernant l’existence de “cas de torture et de négligence médicale” de détenus

lundi, 27 janvier, 2020 à 17:39

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a démenti, lundi, l’existence de “cas de torture, de mauvais traitement et de négligence médicale” contre les prisonniers détenus dans le cadre des événements d’Al-Hoceima.