Marrakech : Destruction de plus de 62.000 bouteilles de boissons alcoolisées

Marrakech : Destruction de plus de 62.000 bouteilles de boissons alcoolisées

mercredi, 16 septembre, 2020 à 22:00

Commune de Harbile (préfecture de Marrakech) – Plus de 62.000 bouteilles de boissons alcoolisées périmées, saisies récemment par les services de sécurité de la cité ocre dans le cadre des opérations de contrôle et des mesures de réglementation ont été détruites, mercredi, dans la commune de Harbile, près de Marrakech.

Cette opération de destruction d’envergure s’est déroulée, sous la supervision du parquet compétent, en présence de cadres de la Direction Générale de la Sûreté Nationale et de la préfecture de police de Marrakech, de représentants de la Gendarmerie Royale, de l’Administration des Douanes et Impôts indirects, de la Protection Civile et des autorités locales.

Dans une déclaration à la presse, M. Hicham Baali, Contrôleur général, Chef de la Brigade Nationale de la Police Judiciaire, a indiqué que les services de sécurité compétents ont constaté et procédé récemment à la saisie, dans la cité ocre, d’un lot de boissons alcoolisées périmées ou ne portant pas de vignettes afin de se soustraire aux impositions douanières ou fiscales.

Il a ajouté que les services sécuritaires ont mené une opération de contrôle dans trois dépôts considérés comme étant le principal fournisseur des boissons alcoolisées à Marrakech, précisant qu’ils ont constaté un ensemble d’infractions ayant abouti à la saisie d’un lot de boissons alcoolisées périmées à détruire, après avoir suivi toutes les procédures juridiques et avisé le parquet compétent.

Ces opérations, a souligné M. Baali, ont été également soldées par la saisie d’un lot de boissons alcoolisées ne portant pas de vignettes fiscales ou illisibles par les appareils utilisés par les services des Douanes à cette fin, ou dont certaines portant des spécifications non conformes à celles figurant sur les bouteilles.

Le responsable a fait savoir qu’il a été procédé à la saisie de près de 275.000 vignettes fiscales non encore utilisées et conservées par les propriétaires des dépôts pour des fins suspectes, surtout que certaines d’entre elles datent de 2018 et 2019, ainsi que d’un lot d’étiquettes et de vignettes endommagées totalement ou partiellement par le feu.

Et d’enchaîner que les opérations de contrôle effectuées par les autorités locales et l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) ont abouti à la constatation d’un nombre d’infractions liées au stockage, dont l’absence des bonnes conditions de conservation, relevant que les autorités de la wilaya ont décidé la fermeture de ces trois dépôts jusqu’à la régularisation de leur situation juridique.

Après avoir rappelé que ces opérations visent à neutraliser tout ce qui peut constituer un danger pour la santé des clients, M. Baali a indiqué que ces actions menées par les services sécuritaires à l’échelle nationale interviennent en application des attributions dévolues à ces services pour la préservation de la santé publique, notamment dans le sillage des efforts nationaux pour la répression des contraventions relatives à la violation de l’état d’urgence sanitaire, outre celles liées à l’exploitation des autorisations de vente des boissons alcoolisées.

Il a, en outre, rappelé qu’une commission mixte composée des cadres de l’administration centrale et de la préfecture de police de Marrakech a mené, en étroite collaboration avec les autorités territoriales de la wilaya de la région Marrakech-Safi et les services des douanes et impôts indirects ainsi que de l’ONSSA, une opération de contrôle d’un ensemble de restaurants classés de la cité ocre.

Ces opérations ont permis de relever plusieurs contraventions, dont celles relatives à la réglementation spéciale des restaurants classés, ainsi que d’autres infractions inhérentes au non respect de la distanciation sociale et des normes sanitaires telles que l’aération suffisante pour éliminer la fumée des cigarettes et le non port, par certains serveurs, des masques de protection, ce qui, a-t-il dit, représente un véritable danger pour la santé des citoyens et un coup dur aux efforts de l’Etat pour la lutte contre la Covid-19.

D’autre part, M. Baali a affirmé qu’une enquête judiciaire a été ouverte, sous la supervision du parquet, avec un groupe de personnes ayant enfreint les dispositions légales relatives à la violation de l’état d’urgence sanitaire ou celles liées aux restaurants classés, concluant que l’opération de contrôle de routine se poursuivra jusqu’à l’atteinte des objectifs fixés.

Lire aussi

Le président chilien exhorte l’ONU à se “moderniser” pour faire face aux “défis et menaces”

lundi, 21 septembre, 2020 à 23:58

Le président du Chili, Sebastián Piñera, a appelé lundi à “moderniser” l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour faire face aux “défis et menaces” d’aujourd’hui, alors que son homologue péruvien, Martín Vizcarra, a plaidé pour que le futur vaccin et traitement médical contre le COVID-19 soient reconnus comme “bien public mondial”.

Botola Pro D1: Résultats des mises à jour

lundi, 21 septembre, 2020 à 23:43

Voici les résultats de Botola Pro D1 au terme des matchs de mise à jour disputés, lundi, pour le compte de la 25è journée:

Botola Pro D1 (Mise à jour/25è journée): Le FUS de Rabat s’impose largement face à l’Olympic Safi (5-2)

lundi, 21 septembre, 2020 à 23:38

Le FUS de Rabat a largement battu l’Olympic de Safi (OCS) sur le score de 5 buts à 2, lundi soir au stade du Prince Héritier Moulay El Hassan en match en retard pour le compte de la 25è journée de la Botola Pro D1 de football.