Société et Régions

Ouverture d’une enquête judiciaire pour établir l’authenticité d’une œuvre d’art saisie à Casablanca

Vendredi, 17 février, 2017 à 12:50

Ouverture d’une enquête judiciaire pour établir l’authenticité d’une œuvre d’art saisie à Casablanca

Rabat – La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a ouvert une enquête judiciaire sous la supervision du Parquet général près la Cour d’Appel de Casablanca pour établir la véracité et l’authenticité d’une œuvre d’art, saisie récemment à Casablanca, et qui proviendrait d’un vol dans une église au nord de l’Italie et serait classée parmi les toiles à grande valeur historique, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les investigations et recherches menées sur les bases de données des œuvres d’art déclarées volées ou égarées par l’Interpol (Organisation internationale de police criminelle), ont confirmé l’existence d’un avis de vol émis par les autorités sécuritaires italiennes portant sur une toile historique répondant aux mêmes dimensions et critères artistiques, précise la DGSN dans un communiqué.

Le bureau d’Interpol à Rome, qui a été informé de la saisie de la toile en question ainsi que de sa nature et de ses dimensions en vue de faciliter l’opération de son authentification, a confirmé, par principe, qu’il s’agit bien de la toile volée déclarée par les autorités italiennes, poursuit la même source.

Des experts du ministère de la culture ont été désignés afin de mener une expertise minutieuse sur la toile qui a fait l’objet d’un protocole précis de préservation et de stockage, de manière à la sécuriser, jusqu’à la fin des investigations et enquêtes en cours.

Une brigade de la police judiciaire du district Hay Hassani à Casablanca avait procédé, mercredi 15 février, à l’arrestation de 3 personnes pour leur relation présumée avec un réseau criminel s’activant dans le vol et trafic d’œuvres d’art à grande valeur historique, en possession d’une toile artistique d’origine douteuse, rappelle la même source.

 



Share