Quand la pandémie du coronavirus nourrit l’esprit d’humanisme et de solidarité et coordonne les gestes des Safiots

Quand la pandémie du coronavirus nourrit l’esprit d’humanisme et de solidarité et coordonne les gestes des Safiots

dimanche, 29 mars, 2020 à 13:16

Par : Fouad BENJLIKA

Safi –  Si la crise induite par la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) a engendré, certes, des répercussions et des retombées socioéconomiques lourdes, il n’en demeure pas moins que cette circonstance exceptionnelle a eu pour effet immédiat de nourrir chez les Safiots cet enclin naturel à la bienfaisance, à la solidarité et l’entraide. Des valeurs constantes qui marquent, en tout temps, la société marocaine.

Dès l’entrée en vigueur de l’état d’urgence sanitaire décrété par les autorités compétentes, les habitants de la cité de l’Océan ont fait preuve d’un sens élevé de responsabilité et d’une mobilisation accrue pour lutter contre les retombées socioéconomiques de cette pandémie et atténuer, ainsi, les souffrances et dissiper les contraintes des citoyens, ceux qui ont été frappés de plein fouet par cette crise mondiale.

C’est dans ce sens, que des actions d’entraide et de solidarité se sont multipliées à l’initiative bienveillante des associations sportives, d’acteurs de la société civile, comme par de simples citoyens, dans un geste patriotique inédit et ce, à travers l’ensemble du territoire de cette province.

Parmi ces initiatives hautement saluées par les Safiots figurent celle d’un médecin, qui propose, pour la circonstance, des consultations médicales gratuites au profit des citoyens issus de milieux défavorisés.

Dr. Taha Benjelloul est d’ailleurs, connu de tous, pour ses actions caritatives aussi bien dans les circonstances normales que dans les temps de crise.

S’inscrivant dans cet élan de solidarité nationale, un autre citoyen de la ville de Safi a pris l’initiative d’installer dans une rue de la ville, une vasque destinée à laver les mains, dont les passants peuvent s’en servir gracieusement.

Par ailleurs, les Safiots n’hésitent guère à se montrer très élogieux à l’égard d’Abderrazak Hamadallah,vjoueur international qui ne cesse de témoigner sa reconnaissance à sa ville natale à travers moult gestes et actions.

Le dernier en date consistait en la prise en charge par cette icône footballistique de 1.000 familles démunies et ce, depuis que le confinement sanitaire a été décrété. Un geste d’hospitalité de toute symbolique qui a fait le tour de la toile et des réseaux sociaux et dont les autochtones se souviendront à jamais.

Une autre image de solidarité agissante a aussi fait le tour de la toile. Il s’agit de jeunes issus du quartier “Jraifat” qui se sont livrés, dès le déclenchement de la riposte à cette crise sanitaire, à la fabrication artisanale et manuelle de masques de protection, tout en veillant à les distribuer gratuitement aux passants.

Un geste d’une grande symbolique qui veut que chacun manifeste sa solidarité avec autrui, à sa manière et selon ses moyens.

Les fans de l’Olympique de Safi (OCS), section football, réputés d’être parmi les meilleurs supporters à l’échelle nationale, ont fédéré leurs efforts en se lançant dans une opération de collecte d’aides ayant servi à l’achat de denrées alimentaires de base et leur distribution au profit des familles nécessiteuses.

Ces fans ont prouvé, encore une fois, que le sport est avant tout un véritable vecteur de valeurs humaines plus qu’un domaine de compétition et sacres.

Le Club Royal Motos de Safi a procédé, pour sa part, à la distribution de 100 paniers de denrées alimentaires de première nécessité, au profit de personnes nécessiteuses issues de différentes zones de la province de Safi.

Cette initiative humaine et solidaire a profité à nombre de femmes veuves, ainsi que des salariés en arrêt de travail à cause de la situation exceptionnelle que traverse le Maroc actuellement en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus.

Toujours dans ce même élan de solidarité, l’association “Troisième Millénaire des Jeunes Entrepreneurs” a procédé à la distribution de quelque 360 paniers comportant des denrées alimentaires de base, au profit de familles démunies de la province de Safi.

Cette initiative humaine et sociale a, ainsi, concerné des femmes veuves ou divorcées, ainsi que des personnes en situation de handicap issues des zones rurales comme du milieu urbain.

Dans un geste de gratitude et de reconnaissance, les Safiots n’ont pas hésité à rendre un hommage incandescent aux médecins, aux agents de propreté et d’hygiène, aux éléments des forces de sécurité et aux agents d’autorité pour leur mobilisation permanente et leurs sacrifices, de jour comme de nuit, pour préserver la sécurité sanitaire des citoyens et leur bien-être.

Une mission noble qui, si elle émane du devoir national, elle exprime le dévouement et l’abnégation de ces héros à affronter les difficultés et risques liés à cette pandémie et à relever les défis imposés par cette conjoncture délicate. Chez les forces de l’ordre et les staffs médicaux un seul mot d’ordre : permettre au Royaume, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, de vaincre cette pandémie dans les plus brefs délais.

C’est dans ce sens, que plusieurs Safiots ont exprimé via les réseaux sociaux, leur profonde reconnaissance pour les efforts inlassables déployés par les autorités compétentes, qui sont en première ligne dans le combat contre le Covid-19.

A rappeler que les habitants de la province de Safi ont fait preuve d’un engagement sans faille et d’une implication exemplaire dans la mise en œuvre des mesures adoptées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire décrété à l’échelle nationale, en vue d’endiguer la propagation de la pandémie du Covid-19.

Depuis l’entrée en vigueur de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements ont été réduits sauf dans des cas d’extrême nécessité (se rendre au travail, faire les courses ou pour recevoir les soins médicaux).

Des vidéos relayées sur les réseaux sociaux montrent combien les Safiots respectent scrupuleusement le confinement dans les maisons, en tant que mesure indispensable et préventive à même de permettre de contenir la propagation du Covid-19.

Lire aussi

Suspension provisoire de deux policiers pour fraude aux concours des officiers organisés par la DGSN

vendredi, 5 juin, 2020 à 21:43

Le Directeur général de la sûreté nationale a pris, jeudi, la décision de suspendre provisoirement un officier de police et un officier de la paix relevant du service central de gestion des recrutements et des concours, et leur présentation devant le conseil de discipline, pour leur implication dans des actes de fraude lors de leur participation aux concours des officiers organisés auparavant par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Covid-19/Oriental : Sept cas actifs sous traitement

vendredi, 5 juin, 2020 à 20:58

Six nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été signalés dans la région de l’Oriental, portant à sept le nombre des cas actifs sous traitement à la date du 05 juin à 18H.

Covid-19 : 1.037 cas suspects écartés à Drâa-Tafilalet

vendredi, 5 juin, 2020 à 20:46

Le nombre de cas suspects du nouveau Coronavirus (Covid-19) dans la région de Drâa-Tafilalet, écartés suite à des analyses de laboratoire révélées négatives, s’est établi, vendredi à 18H00, à 1.037, a indiqué la Direction régionale de la Santé.