Fonds Damane Assakane : 98.000 prêts accordés pour un montant de 16 MMDH en 2012

Fonds Damane Assakane : 98.000 prêts accordés pour un montant de 16 MMDH en 2012

mardi, 25 juin, 2013 à 15:15

 

Rabat – Plus de 98.000 prêts ont été accordés, au cours de l’année 2012 par le Fonds ” Damane Assakane”, pour un encours global d’environ 16 milliards de Dirhams (MMDH), selon la direction du Trésor et des finances extérieures, relevant du ministère de l’Economie et des finances.

En effet, plus de 380.000 personnes ont bénéficié de la garantie Fogarim, relève le rapport annuel de 2012 sur la production et performances du Fonds “Damane Assakane”.

Le nombre des ménages bénéficiaires de la garantie Fogarim et l’encours des prêts Fogarim se sont situés, à fin 2012, respectivement à près de 87.000 ménages et 12,8MMDH, soient des taux de progression respectifs de 17 % et 18,5 % par rapport à fin 2011, précise le rapport.

La production du Fogarim au titre de l’année 2012 s’est située à environ 12.000 prêts correspondant à un encours de 2MMDH, en hausse de 18 % par rapport à 2011, ajoute la même source, relevant que la répartition par genre dégage une part de 51 % des prêts garantis accordée à des femmes.

Le fonds Damane Assakane regroupe les produits Fogarim et Fogaloge destinés respectivement à une population à revenus modestes et/ou irréguliers et à la classe moyenne.

Lire aussi

Le rôle primordial des jeunes dans la promotion de l’éducation mis en exergue à Al Hoceima

samedi, 17 août, 2019 à 16:25

Les intervenants lors d’une rencontre organisée par le réseau “Les citoyens” ont souligné, vendredi à Imzouren (province d’Al Hoceima), l’importance primordiale de la jeunesse dans le développement et la promotion de l’éducation au Maroc.

Le Maroc prend part au 2e Forum Sino-arabe de coopération dans le domaine de la santé

vendredi, 16 août, 2019 à 17:29

Une délégation marocaine prend part aux travaux du 2eme Forum Sino-arabe de coopération dans le secteur de la santé

Kénitra: Une brigade des motards utilise son arme de service pour arrêter un récidiviste qui mettait en danger la vie des éléments de la police sur la voie publique

vendredi, 16 août, 2019 à 17:00

Une patrouille de la brigade des motards, exerçant dans la préfecture de police de Kénitra, a été contrainte vendredi de faire usage de son arme de service pour arrêter un individu aux antécédents judiciaires, qui était sous l’emprise de la drogue et qui exposait la vie des éléments de la police à une menace grave et sérieuse sur la voie publique.