Mi-mandat du gouvernement: “une révolution sociale inédite” dans le processus de généralisation du chantier Royal de la protection sociale (Akhannouch)

Mi-mandat du gouvernement: “une révolution sociale inédite” dans le processus de généralisation du chantier Royal de la protection sociale (Akhannouch)

mercredi, 24 avril, 2024 à 22:05

Rabat – Le mi-mandat du gouvernement a constitué “une révolution sociale inédite” en matière de généralisation du chantier Royal de la protection sociale, a affirmé, mercredi, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

Conformément aux Hautes directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI visant à instaurer la couverture médicale universelle, le gouvernement a élaboré immédiatement après son investiture une vision stratégique intégrée à même d’assurer une couverture médicale à tous les citoyens, hommes et femmes, quelle qu’en soit la situation sociale, financière et professionnelle, a souligné M. Akhannouch lors de la séance plénière conjointe, tenue par les Chambres des représentants et des conseillers pour la présentation du bilan d’étape de l’action du gouvernement conformément à l’article 101 de la Constitution.

Le gouvernement était convaincu que la mise en œuvre optimale du projet de couverture médicale ne serait efficace, sans une gestion qui veille à éviter les lacunes des programmes précédents, a relevé M. Akhannouch, notant que l’Exécutif a réussi, à compter du 1er décembre 2022, à généraliser l’Assurance maladie obligatoire (AMO) de base selon les objectifs et les délais qui lui étaient fixés.

A cet égard, a-t-il rappelé, les bénéficiaires du régime “RAMED”, soit 4 millions de familles, ou plus de 10 millions de citoyens, ont été basculés vers le système AMO, avec un budget supporté par l’Etat s’élevant à 9,5 milliards de dirhams (MMDH) par an, tout en assurant la pérennité financière et le ciblage efficace des bénéficiaires, en tant qu’engagement politique et de développement devant le Souverain et en réponse aux aspirations des Marocains.

De surcroît, l’intégration des catégories de travailleurs non salariés dans le système de l’AMO a constitué un enjeu de taille, ayant nécessité l’adoption d’une approche participative afin d’élaborer et approuver 28 décrets d’application de la loi sur l’AMO relatifs à ces différentes catégories, a affirmé le Chef du gouvernement, soulignant que l’Exécutif a déployé des efforts exceptionnels pour élaborer les bases juridiques permettant de respecter le calendrier fixé par Sa Majesté le Roi.

Au total, 2,4 millions de professionnels non salariés ont été inscrits tout en ouvrant la voie à 6 millions de bénéficiaires et ayant-droits de bénéficier de l’AMO de base, a-t-il fait savoir, ajoutant qu’après avoir établi des réglements pour les catégories de travailleurs non salariés et pour les personnes incapables de supporter les charges de la cotisation, le gouvernement a travaillé à la mise en place d’un système supplémentaire “AMO Achamil” destiné aux personnes capables de s’acquitter des cotisations et qui n’exercent aucune activité rémunérée ou non.

Au cours de la première moitié de son mandat, le gouvernement a œuvré pour l’élaboration et le renforcement du cadre pratique, temporel et budgétaire du chantier Royal de l’aide sociale directe, ainsi que pour la détermination des modalités et conditions de sa mise en œuvre, tout en complétant le dispositif de ciblage de ses bénéficiaires et en garantissant les crédits financiers durables, selon une approche participative et une coordination étroite entre tous les départements ministériels concernés, a-t-il assuré.

Et de poursuivre qu’en un laps de temps réduit, tous les textes juridiques et réglementaires encadrant ce chantier ont été préparés et promulgués.

Le nombre de bénéficiaires de l’aide sociale directe depuis le lancement de la plateforme d’inscription électronique jusqu’à fin mars 2024 a totalisé 3,5 millions de familles, comptant plus de 12 millions de personnes, dont environ 5 millions d’enfants, 1,4 million de familles n’ayant pas d’enfants éligibles à la prime mensuelle forfaitaire et 1,2 millions bénéficiaires âgés de plus de 60 ans, a-t-il relevé.

Le coût de la mise en oeuvre de ce chantier national est estimé à 25 MMDH pour l’année 2024, puis de 26,5 MMDH pour l’année 2025, avant d’atteindre 29 MMDH à l’horizon 2026, a-t-il dit, soulignant que “le gouvernement a réussi à mobiliser le coût financier de ce chantier stratégique, et n’a pas pris comme prétexte la crise délicate, qui l’a obligé à mobiliser des efforts exceptionnels pour s’en sortir”.

Le moment du lancement effectif de ce chantier demeure l’un des étapes phares dont se souviendront tous les Marocains, s’est-il félicité. “A l’heure actuelle, notre pays met en place des politiques sociales solidaires, justes et durables qui renforcent le niveau de confiance dans l’avenir”.

S’agissant de l’aide au logement, le Chef du gouvernement a fait état de 60.561 demandes enregistrées jusqu’au 19 février de cette année, dont environ 90% ont été initialement acceptées. Ceci témoigne, a-t-il dit, du grand engouement des catégories cibles.

Et de soutenir que ce programme permettra d’améliorer les conditions de vie d’environ 110.000 familles annuellement, avec une enveloppe financière annuelle de 9,5 MMDH pour les cinq prochaines années.

Lire aussi

SIEL-2024 : Remise du 10ème Prix national de la lecture

samedi, 18 mai, 2024 à 22:09

Le Prix national de la lecture, dans sa 10ème édition, a été décerné à dix lauréats, à l’occasion d’une cérémonie organisée, samedi à Rabat, dans le cadre du 29ème Salon international de l’édition et du livre (SIEL).

Des enfants victimes du séisme d’Al Haouz visitent les espaces des Journées portes ouvertes de la DGSN à Agadir

samedi, 18 mai, 2024 à 21:46

Les espaces des Journées portes ouvertes de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), organisées à Agadir, ont accueilli, samedi, un groupe d’enfants, originaires de Tizi N’Test, l’une des communes de la province de Taroudant, touchées par le séisme d’Al Haouz.

Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem (tirage au sort): La Marocaine El Allami hérite de la tenante du titre

samedi, 18 mai, 2024 à 21:44

La Marocaine Malak El Allami affrontera la tenante du titre et 48e mondiale, l’Italienne Lucia Bronzetti, au premier tour du tableau final du 22è Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis, dont le tirage au sort a eu lieu samedi à Rabat.