Mise en exergue à Rabat du rôle du Maroc dans la préservation de l’authenticité du zellige et du caftan marocains

Mise en exergue à Rabat du rôle du Maroc dans la préservation de l’authenticité du zellige et du caftan marocains

lundi, 22 avril, 2024 à 23:04

Rabat – Un colloque national, ouvert lundi à Rabat sur le thème “Le zellige traditionnel et le caftan marocains”, a mis en avant le rôle du Royaume pendant des siècles dans la préservation de l’authenticité de ce patrimoine culturel.

Ce colloque, organisé par la Chambre de l’artisanat de la région Rabat-Salé-Kénitra en partenariat avec le Club du patrimoine et des arts et en coopération avec l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), s’inscrit dans le cadre du débat sur l’histoire, l’origine et l’évolution de ce patrimoine, caractérisé par la beauté et la créativité, et souligne la contribution du Royaume à sa préservation, en tenant compte des spécificités locales auxquelles ont participé les artisans issus de tous les horizons culturels marocains.

Le colloque, auquel ont participé des représentants du gouvernement, des universitaires et des artisans, vise à mettre en valeur le zellige traditionnel et le caftan marocain en tant que patrimoine artistique, utilitaire et culturel, qui se veut un symbole de l’identité culturelle marocaine.

Dans une déclaration à la presse, le président de la Chambre de l’artisanat de la région Rabat-Salé-Kénitra, Abderrahim Zemzami, a affirmé que le thème du colloque revêt une importance particulière parce qu’il concerne la nation en général et l’artisan traditionnel en particulier, soulignant que son objectif principal est de mettre en lumière le riche patrimoine du Maroc avec ses différentes composantes, s’étalant sur 12 siècles.

Rappelant l’estime que porte le Maroc au travail de l’UNESCO et à ses missions de protection du patrimoine culturel des différents pays du monde, M. Zemzami a indiqué que ce colloque sera couronné par des recommandations qui seront soumises à cette organisation onusienne.

Le président de la Division de l’Inventaire général du patrimoine relevant du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication (Département de la Culture), Abdessalam Amarir, a souligné, pour sa part, que le zellige et le caftan représentent des éléments clés du patrimoine culturel immatériel marocain.

“Le zellige est un produit purement marocain et le résultat d’expériences qui se sont étalées sur plusieurs siècles”, a souligné M. Amarir dans une déclaration à la presse, ajoutant qu’il en va de même pour le caftan marocain.

“Le design du caftan en tant que costume ou robe est d’origine marocaine”, a-t-il affirmé, notant que le zellige et les caftans marocains ne se trouvent pas seulement dans les musées et les sites archéologiques, mais sont des éléments vivants sur lesquels les artisans travaillent jusqu’à aujourd’hui, avec des fonctions socio-économiques, symboliques et culturelles qui reflètent l’authenticité de l’identité marocaine.

Et de conclure que le patrimoine marocain, notamment le zellige et le caftan, est un patrimoine commun nécessitant les efforts concertés de tous les acteurs et parties prenantes pour sa préservation et sa promotion.

De son côté, le président de l’Association du patrimoine et des arts, Noureddine Dinia, a indiqué que cette rencontre est une occasion pour sensibiliser à l’importance du patrimoine du Royaume, notamment le caftan et le zellige marocains, et pour formuler des recommandations en vue de leur préservation.

Il a souligné que le patrimoine fait partie intégrante de l’identité culturelle du Maroc, insistant sur la nécessité de mobiliser tous les acteurs, notamment les administrations, les professionnels et la société civile, pour faire connaître la richesse du patrimoine marocain.

Le colloque a été marqué par des présentations scientifiques et techniques de professeurs, d’experts et d’artisans traditionnels expérimentés au niveau de l’artisanat et du patrimoine.

Lire aussi

SIEL-2024 : Remise du 10ème Prix national de la lecture

samedi, 18 mai, 2024 à 22:09

Le Prix national de la lecture, dans sa 10ème édition, a été décerné à dix lauréats, à l’occasion d’une cérémonie organisée, samedi à Rabat, dans le cadre du 29ème Salon international de l’édition et du livre (SIEL).

Des enfants victimes du séisme d’Al Haouz visitent les espaces des Journées portes ouvertes de la DGSN à Agadir

samedi, 18 mai, 2024 à 21:46

Les espaces des Journées portes ouvertes de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), organisées à Agadir, ont accueilli, samedi, un groupe d’enfants, originaires de Tizi N’Test, l’une des communes de la province de Taroudant, touchées par le séisme d’Al Haouz.

Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem (tirage au sort): La Marocaine El Allami hérite de la tenante du titre

samedi, 18 mai, 2024 à 21:44

La Marocaine Malak El Allami affrontera la tenante du titre et 48e mondiale, l’Italienne Lucia Bronzetti, au premier tour du tableau final du 22è Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis, dont le tirage au sort a eu lieu samedi à Rabat.