Printemps Musical des Alizés d’Essaouira: Le Tango pour clore une 20è édition exceptionnelle

Printemps Musical des Alizés d’Essaouira: Le Tango pour clore une 20è édition exceptionnelle

dimanche, 21 avril, 2024 à 20:52

Essaouira  – Le rideau est tombé, dimanche à Essaouira, sur la 20ème édition du Festival “Printemps Musical des Alizés” avec un concert électrisant, où les rythmes ensorcelants du tango ont pris vie sous les talents généreux du groupe international Quinteto Respiro.

Ce concert matinal, marqué par la présence du Conseiller de Sa Majesté le Roi et Président fondateur de l’Association Essaouira- Mogador, M. André Azoulay, du président du Conseil communal d’Essaouira, Tarik Ottmani, et d’autres personnalités de diverses sphères, a ainsi clôturé en apothéose cette édition exceptionnelle de ce rendez-vous incontournable de la musique classique au Maroc, ayant rassemblé des milliers de festivaliers pendant quatre jours riches en intense créativité et partage artistique.

Ainsi, l’assistance, réunie dans l’emblématique espace “Dar Souiri”, a vibré pendant plus d’une heure sous les mélodies à la fois puissantes et subtiles du tango, plongeant dans un océan d’émotions où chaque mélodie résonnait comme une invitation à l’évasion, chaque note évoquant une histoire et chaque mouvement transportant les mélomanes de ce style musical vers des horizons lointains de passion.

Avec Sebastian Innocenti au bandonéon, Emilie Ardion-Kociolek au piano, Sabrina Conello au violon, Fabio Lo Curto à la clarinette et Dorian Marcel à la contrebasse, le quintette a livré une prestation magistrale, où chaque musicien a rayonné de son talent unique.

Leur interprétation des compositions emblématiques du tango, depuis les classiques du compositeur argentin Astor Piazzolla jusqu’aux œuvres de Gustavo Beytelmann et de JC Cobian, a envoûté le public, suscitant des ovations chaleureuses et des murmures d’admiration qui ont ponctué chaque interprétation avec une grâce infinie.

Dans une déclaration à la MAP à l’issue de ce concert, M. Azoulay a souligné l’exception de cette 20ème édition, affirmant qu’elle a “hissé Essaouira au rang de Cité emblématique jouant désormais dans la Cour des grands”.

Le Conseiller de SM le Roi, a, dans ce sillage, mis en avant l’engagement constant de la Cité des Alizés dans la promotion de son patrimoine culturel exceptionnel, précisant que cette dynamique se traduit par un investissement soutenu dans toutes les formes d’expression artistique et culturelle, universellement reconnues.

“Nous avons l’audace ici d’aller chaque année encore plus loin”, a relevé M. Azoulay, faisant part de sa fierté du Maroc d’aujourd’hui qui continue de fédérer le monde entier autour de son patrimoine culturel emblématique.

Mettant en avant l’attention particulière qu’accorde Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux initiatives culturelles et artistiques, M. Azoulay a loué l’importance de ce soutien indéfectible qui catalyse le rayonnement de la culture marocaine à l’échelle internationale.

Pour sa part, M. Ottmani a mis en lumière la place de choix qu’occupe le Festival “Printemps Musical des Alizés” dans le paysage culturel d’Essaouira, soulignant son rôle central dans l’enrichissement de l’offre artistique et dans l’animation de la ville.

“Nous avons entrepris une démarche de diversification de notre public en programmant des concerts en pleine médina, dans le but de permettre à ceux qui ne sont pas habituellement attirés par la musique classique de s’initier à ce genre”, a-t-il expliqué dans une déclaration similaire.

Le chef du groupe Quinteto Respiro, Sebastian Innocenti, s’est réjoui, quant à lui, de pouvoir partager à nouveau la passion du tango avec le public exceptionnel du Festival “Printemps Musical des Alizés”, exprimant sa profonde gratitude envers le public pour son accueil chaleureux et son soutien constant.

“Clôturer le festival avec cette musique est une source d’énergie et d’inspiration pour tous ceux qui emportent avec eux ces vibrations positives, les préparant ainsi à revenir les années prochaines pour des éditions toujours aussi spéciales”, a dit, de son côté, la pianiste du groupe, Emilie Ardion-Kociolek.

Avec une quinzaine de concerts envoûtants, cette 20ème édition, initiée par l’Association Essaouira- Mogador, en co-production avec la Fondation Ténor pour la Culture, restera gravée dans les mémoires comme un événement culturel marquant, célébrant la richesse et la diversité de la musique classique dans un cadre convivial, ouvert et inclusif propre à la Cité des Alizés.

Lire aussi

SIEL-2024 : Remise du 10ème Prix national de la lecture

samedi, 18 mai, 2024 à 22:09

Le Prix national de la lecture, dans sa 10ème édition, a été décerné à dix lauréats, à l’occasion d’une cérémonie organisée, samedi à Rabat, dans le cadre du 29ème Salon international de l’édition et du livre (SIEL).

Des enfants victimes du séisme d’Al Haouz visitent les espaces des Journées portes ouvertes de la DGSN à Agadir

samedi, 18 mai, 2024 à 21:46

Les espaces des Journées portes ouvertes de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), organisées à Agadir, ont accueilli, samedi, un groupe d’enfants, originaires de Tizi N’Test, l’une des communes de la province de Taroudant, touchées par le séisme d’Al Haouz.

Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem (tirage au sort): La Marocaine El Allami hérite de la tenante du titre

samedi, 18 mai, 2024 à 21:44

La Marocaine Malak El Allami affrontera la tenante du titre et 48e mondiale, l’Italienne Lucia Bronzetti, au premier tour du tableau final du 22è Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis, dont le tirage au sort a eu lieu samedi à Rabat.