Les Marocains de Londres se mobilisent pour défendre l’accord d’association Maroc-GB

Les Marocains de Londres se mobilisent pour défendre l’accord d’association Maroc-GB

mercredi, 5 octobre, 2022 à 19:22

Londres – Les Marocains établis outre-Manche se sont mobilisés, mercredi devant la Royal courts of justice de Londres, pour défendre l’accord d’association qui lie le Maroc et le Royaume-Uni, et qui profite pleinement aux provinces du Sud.

Face aux manœuvres ourdies par les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume, qui tentent de dissimuler leurs échecs répétitifs, en tentant de convaincre la justice britannique de réexaminer l’accord commercial post-Brexit, conclu et soutenu par les deux Royaumes, les Marocains de Grande-Bretagne se sont réunis devant l’édifice du tribunal, drapeaux à la main, pour faire entendre leur voix et assurer à la justice britannique que l’accord profite bel bien aux populations et au développement de toutes les régions du Royaume, du nord au sud, sans exception aucune.

“Nous nous sommes réunis ici pour affirmer aux Britanniques que nous appuyons l’accord d’association, qui profite aux deux Royaumes et en particulier les provinces du Sud marocaines”, a assuré Youssef El Caidi, ressortissant marocain installé à Londres.

Assurant que cet accord ‘’ne peut qu’avoir un effet bénéfique sur l’économie des deux pays’’, il a souligné qu’en tant que Marocains, ‘’nous voulons affirmer que nous appuyons fermement les accords conclus par le Royaume et qui s’appliquent de fait de Tanger à Lagouira, et appelons les autorités britanniques à développer davantage les relations avec le Maroc’’.

Pour sa part, Hanna El Hafidi, pharmacienne établie au Royaume-Uni et originaire de Dakhla, a affirmé appuyer l’accord d’association, qui lie le Maroc au Royaume-Uni et qui profite aux deux peuples.

“Alors que je viens de rentrer de Dakhla, ma ville natale, il y a seulement deux semaines, j’ai eu le plaisir de constater de mes propres yeux le développement des provinces du Sud et je ne peux ainsi que soutenir les accords commerciaux conclus par le Maroc et qui profitent à ma région”, a affirmé Mme El Hafidi.

D’autres ressortissants marocains, établis en Grande-Bretagne, dont des acteurs associatifs et des compétences de différents secteurs d’activité, ont exhorté le gouvernement britannique à capitaliser sur les acquis de l’accord d’association entre le Maroc et la Grande-Bretagne pour investir d’autres domaines de coopération, notamment dans les provinces du sud du Royaume, qui regorgent de potentialités économiques.

Brandissant des banderoles rappelant la menace que représentent les séparatistes pour la stabilité de toute l’Afrique du Nord, les Marocains présents sur place ont appelé la justice britannique à rejeter l’examen de cet accord, mettant en garde contre les manœuvres vaines de prétendues ONGs, dont ceux qui tirent les ficelles sont que trop bien connus.

L’Accord d’association entre le Maroc et le Royaume-Uni, signé à Londres le 26 octobre 2019, est entré en vigueur depuis le 1er janvier 2021.

L’Accord restitue, dans le contexte des relations bilatérales, l’ensemble des effets que les deux pays s’accordaient, mutuellement, dans le cadre de l’Accord d’association Maroc-UE. Il assure, ainsi, la continuité des échanges entre le Maroc et le Royaume-Uni après le 31 décembre 2020.

Permettant aux deux royaumes de s’installer durablement dans un partenariat structuré, doté d’instruments de coopération opérationnels et institutionnalisés, et porté par une ambition commune, l’Accord constitue une garantie aux entreprises marocaines et britanniques qui entreprennent des relations économiques et commerciales dans tous les secteurs de coopération.

Lire aussi

Lancement d’une campagne pour la promotion du paiement mobile et de la marque MarocPay auprès du grand public

vendredi, 2 décembre, 2022 à 11:49

Une campagne médiatique a été lancée récemment visant la sensibilisation et la promotion du paiement mobile et de la marque MarocPay auprès du grand public.

Le renforcement du rôle de la Femme à l’université, une exigence mondiale (DG de l’ICESCO)

vendredi, 2 décembre, 2022 à 11:18

Le renforcement du rôle leader de la femme au sein de l’université est devenu une exigence mondiale prise à coeur par l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), a affirmé jeudi son directeur général Salim Bin Mohammed Al-Malik.

Le Conseil de gouvernement examine cinq projets de loi relatifs à la réforme du système de santé

jeudi, 1 décembre, 2022 à 22:14

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a examiné cinq projets de loi, présentés par le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb.



MAP LIVE

M24TV

Les plus populaires


MAP NEWSLETTERS MAROC