L’Iran et l’Afrique du Sud se partagent le rôle de suppléant diplomatique et militaire de l’Algérie (Écrivain-journaliste)

L’Iran et l’Afrique du Sud se partagent le rôle de suppléant diplomatique et militaire de l’Algérie (Écrivain-journaliste)

vendredi, 10 mars, 2023 à 22:02

Rabat – L’écrivain-journaliste, Abdelhamid Jmahri, estime que l’Iran et l’Afrique du Sud se partagent aujourd’hui le rôle de suppléant diplomatique et militaire de l’Algérie en ce qui concerne le ”Polisario”.

”Au moment où l’Iran se charge du soutien militaire du ”Polisario”, l’Afrique du Sud s’active de son côté dans le domaine diplomatique, allant jusqu’à adresser une correspondance au Conseil de sécurité et aux Nations-unies au sujet de ce mouvement fantomatique qui va à l’encontre des positions et résolutions onusiennes sur le sujet”, relève-t-il dans un éditorial intitulé ”L’arc-en-ciel et le turban : l’Afrique du Sud et l’Iran, des suppléants de l’Algérie dans le dossier du Sahara”, à paraître dans le numéro week-end du journal arabophone ”Al Itihad Al Ichtiraki”.

Et d’expliquer qu”’à travers cette distribution des rôles, ces deux pays soutiennent les manœuvres du régime militaire au pouvoir en Algérie utilisées à dessein de provoquer le désordre dans la région, exacerber les tensions, disloquer les pays de l’Afrique du Nord ou encore transplanter le scénario de la crise sahélo-saharienne dans les pays du Sud et de l’Est de la la Méditerranée (PSEM)”.

Il note ainsi ”une complémentarité des rôles de l’Iran et de l’Afrique du Sud dans leur hostilité contre le Maroc, le pays le plus stable dans la région pour les grands blocs internationaux (Union européenne et États-Unis d’Amérique) sans que cette reconnaissance soit établie au détriment du partenariat international du Royaume et son indépendance décisionnelle”.

Il observe, sur ce registre, que ”cette convergence dans les positions de ces deux pays pose la question de la nature des rapports qui existent entre eux, à la fois vis-à-vis de notre cause nationale et aussi par rapport aux domaines de la stratégie antique de l’Algérie”.

”Malgré le fait que ces deux pays n’ont presque rien en commun sur le plan idéologique et politique tel un arc-en-ciel par rapport à un turban, il n’en reste pas moins que l’Afrique du Sud est devenue plus que jamais un pays prioritaire pour l’Iran”, constate-t-il, avant de souligner que le Maroc a été intransigeant à des degrés différents avec ces deux pays.

”Face à l’Iran, le Maroc a opté pour la rupture. En revanche, la réponse du Royaume a été ferme vis-à-vis de l’Afrique du Sud tant au niveau de l’Union Africaine qu’en celui des Nations-unies”, relève l’éditorialiste.

Et de conclure en considérant que ”l’Afrique du Sud a encore l’opportunité d’entrer dans l’Histoire en rejoignant la dynamique de paix menée par le Conseil de sécurité avec l’appui de pas moins de cent pays à travers le monde, d’autant que cette nation arc-en-ciel participe à l’instar du Maroc dans de nombreuses opérations de maintien de la paix”.

Lire aussi

Atelier à Salé sur les services du système de protection sociale destinés aux personnes en situation de handicap

lundi, 22 avril, 2024 à 21:27

Le ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille a organisé, lundi à Salé, un atelier sur les services du système de protection sociale destinés aux personnes en situation de handicap, financé par le Fonds d’appui à la protection sociale et à la cohésion sociale.

Le Maroc prend part à Abuja à la Réunion africaine de haut-niveau sur la lutte contre le terrorisme

lundi, 22 avril, 2024 à 21:04

Le Royaume du Maroc prend part à la Réunion africaine de haut niveau sur la lutte contre le terrorisme, qui se tient les 22 et 23 avril à Abuja, sous le thème : “renforcement de la coopération régionale et des institutions pour faire face à l’évolution de la menace terroriste en Afrique”.

M. Talbi Alami s’entretient avec une délégation de la commission de l’agriculture de l’Assemblée nationale de Zambie

lundi, 22 avril, 2024 à 19:49

Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, s’est entretenu, lundi à Rabat, avec une délégation de la Commission de l’agriculture, des terres agricoles et des ressources naturelles de l’Assemblée nationale de la République de Zambie, actuellement en visite de travail au Royaume.