Al Hoceima: Célébration du 19è anniversaire du lancement de l’INDH

Al Hoceima: Célébration du 19è anniversaire du lancement de l’INDH

samedi, 18 mai, 2024 à 21:18

Al Hoceima – Une cérémonie marquant la célébration du 19è anniversaire du lancement de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) par Sa Majesté le Roi Mohammed VI a été organisée, samedi à Al Hoceima, l’occasion de faire le point sur les réalisations de l’Initiative, dans sa troisième phase, et d’aborder des questions cruciales liées au développement humain au Maroc.

Cette cérémonie, placée sous le slogan “les mille premiers jours: Fondement de l’avenir de nos enfants”, s’est déroulée en présence du Wali-coordinateur national de l’INDH, Mohammed Dardouri, du gouverneur de la province d’Al Hoceima, de représentants d’instances nationales et internationales et d’élus.

Elle a été l’occasion de mettre en lumière les réalisations de l’INDH, dans le cadre de sa troisième phase, et d’aborder des questions cruciales liées au développement humain au Maroc, notamment la question du développement de la petite enfance.

S’exprimant à cette occasion, M. Dardouri a souligné que que l’INDH, dans sa troisième phase, est devenue un partenaire clé dans la mise en œuvre des politiques sociales et une marque institutionnelle prestigieuse reconnue à l’échelle nationale et internationale, affirmant que les réalisations obtenues sont le fruit de sa gouvernance tripartite, basée sur la gestion axée sur les résultats et la présence territoriale inclusive de toutes les forces vives.

Dardouri a, dans ce cadre, mis en avant les résultats les plus importants réalisés dans le cadre des quatre programmes de la troisième phase de l’Initiative, relevant que 1.700 km de pistes et de routes ont été construits, plus de 88.000 ménages ont été raccordés au réseau d’eau potable et 20.000 ménages au réseau d’électricité, en plus du soutien à plus de 2.000 centres sociaux pour assurer une bonne prise en charge des groupes vulnérables, et la création de plus de 130 plateformes des jeunes dans les différentes provinces et régions du Royaume, qui ont accueilli plus de 380.000 jeunes ayant bénéficié de services d’écoute et d’orientation, ainsi que la création de plus de 11.500 entreprises et le soutien à plus de 4.700 projets coopératifs, dans le cadre de l’économie sociale et solidaire.

Il a, par ailleurs, noté que l’INDH a oeuvré, dans le cadre de sa troisième phase, pour la promotion du capital humain, en investissant dans le développement de la petite enfance, inspirée en cela des Hautes orientations royales, soulignant qu’un dispositif de santé communautaire a été mis en place, pour améliorer l’accès aux services de santé et nutrition maternelles et infantiles, et ce dans le cadre d’un accord avec le ministère de la Santé et de la protection sociale et l’UNICEF.

L’expérimentation de ce dispositif, a-t-il enchainé, a été menée dans 49 cercles situés dans trois régions prioritaires, notant qu’une stratégie visant à généraliser ce dispositif a été élaborée, dans la perspective de son intégration dans le système de santé national, en partenariat avec le département de tutelle, avec le soutien de la Banque mondiale.

Dardouri a noté que la célébration du 19è anniversaire du lancement de l’Initiative est placée sous le slogan “les mille premiers jours: Fondement de l’avenir de nos enfants”, compte tenu de l’importance de cette étape dans le développement de l’individu, puisque l’investissement dans le développement de la petite enfance est, selon les experts et les spécialistes, 1,5 à 10 fois plus efficace que les investissements engagés dans d’autres étapes de la vie, faisant savoir qu’une campagne de communication sera organisée, du 22 mai au 22 juin, en partenariat avec le ministère de la Santé et de la protection sociale dans les différentes préfectures et provinces du Royaume, en vue de sensibiliser à l’importance des 1000 premiers jours de la vie pour construire un avenir prometteur pour les enfants.

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de la Santé et de la protection sociale, Abdelkrim Meziane Belfkih, indiqué que le choix de la thématique des 1000 premiers jours de la vie revêt une importance particulière, du fait du rôle crucial du développement de la petite enfance dans la promotion du développement du pays, économique et social, soulignant que la santé de la mère et de l’enfant est une priorité aussi bien pour l’INDH que pour le ministère.

Meziane Belfkih a, dans ce cadre, relevé que le ministère et l’INDH oeuvrent en parfaite coordination, soulignant que les stratégies du ministère bénéficient également du soutien de l’INDH, ce qui a permis au ministère d’atteindre des zones plus reculées de manière plus efficace pour la mise en œuvre de ses programmes de santé, à l’instar du programme national de vaccination ou le programme de soin de santé maternelle et infantile.

De son côté, la représentante du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), Speciose Hakizimana, a mis l’accent sur l’importance de la santé de l’enfant durant ses 1000 premiers jours, de son apprentissage au cours du préscolaire et de sa nutrition, en tant que première étape qui contribue au développement du capital humain et à la croissance économique et sociale, affirmant que l’UNICEF est engagé aux côtés de l’INDH pour assurer un meilleur avenir aux enfants en leur accordant un “bon départ dans la vie”.

Pour le Chef de projet de développement humain au sein de la Banque Mondiale (BM) au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, Jorge Coarasa, l’accompagnement de la Banque Mondiale à l’INDH depuis son lancement est une “source de fierté”, puisqu’il s’agit du premier projet de développement humain soutenu par un programme de la BM, soulignant que le Royaume du Maroc, en mettant en avant l’importance du capital humain, s’érige en leader et en exemple à suivre par les pays de la région MENA.

Quant à la représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Maryam Bigdeli, elle a mis en avant l’importance des 1000 premiers jours de la vie de l’enfant depuis sa naissance jusqu’à l’âge de deux ans, qui sont essentiels pour son développement, soulignant que le Royaume a réalisé des acquis importants en matière de développement des aspects de la santé maternelle et infantile.

Elle a appelé à maintenir ces engagements et ces efforts pour consolider les acquis engrangés.

Cette cérémonie a été marquée par la présentation d’un exposé sur les actions de sensibilisation qui seront menées pour un changement social et comportemental, visant à améliorer l’état de santé des enfants au cours des 1.000 premiers jours, afin d’améliorer la nutrition et les soins de santé fournis aux mères avant et après accouchement, encourager l’allaitement maternel, et sensibiliser à la parentalité positive et à l’importance de l’enseignement préscolaire dans le développement futur de l’enfant.

Lire aussi

Sahara: Le Burkina Faso réitère son soutien à l’initiative d’autonomie, “la meilleure solution”

vendredi, 14 juin, 2024 à 23:49

Le Burkina Faso a réaffirmé, à New York, son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie, “la meilleure solution” au différend régional autour du Sahara marocain.

Hajj 1445 : des initiatives pour promouvoir la mobilité verte (ministre)

vendredi, 14 juin, 2024 à 22:17

Des initiatives et des techniques favorisant la mobilité verte ont été adoptées en matière de transport et de la logistique dédiés aux pèlerins, a indiqué, vendredi à Mina, le ministre saoudien du Transport et des Services logistiques, Saleh Al-Jasser.

Province d’Al Haouz: Poursuite des efforts pour la bonne célébration de l’Aïd al-Adha

vendredi, 14 juin, 2024 à 22:13

Les préparatifs pour célébrer l’Aïd al-Adha se poursuivent dans la province d’Al Haouz, afin de garantir que cet événement religieux se déroule dans des conditions optimales, répondant aux attentes des habitants de la région, notamment dans les zones touchées par le séisme.